Les Jours entre 4 murs

Clara Gallet

Prochainement à La borne

02/12/2020
03/01/2021

Ce processus de grattage, lente destruction de la paroi est la trace d’un geste humain induisant un ennui désespéré.

La borne, dispositif itinérant en région Centre-Val de Loire conçu par Le Pays où le ciel est toujours bleu, s’installe dans la cour des Turbulences pour deux expositions ! Pour la deuxième d'entre elles, c'est l'artiste Clara Gallet qui s'empare de ce mobilier urbain et propose une installation composée de deux œuvres.

Témoins des mouvements de la ville, interfaces entre l’intérieur et l’extérieur, les murs reflètent l’évolution des manières d’occuper les espaces publics et privés. À l’extérieur, entre inscriptions contestataires et messages publicitaires, s’y manifestent les crispations et sujets de luttes d’une époque. En intérieur, on y trouve, strate par strate la volonté de s’approprier son habitat à l’aide d’objets et éléments de décors souvent standardisés.En ce sens, j’ai réalisé la pièce Les jours en quatre murs, une sculpture in-situ que j’ai détruite après son exposition. Elle se constitue d’un mur en rails et plaques de placo recouvert d’un papier-peint à motifs végétaux. L’espace entre les motifs est gratté sur de larges zones. Les rebuts générés par cette action sont laissés au sol. Ce processus de grattage, lente destruction de la paroi est la trace d’un geste humain induisant un ennui désespéré. C’est un mouvement de dégradation mis en œuvre sur un support domestique standardisé, industriel. Il s’agit de créer une friction entre une action singulière et l’objet impersonnel sur lequel elle s’inscrit.

Clara Gallet


Informations pratiques

Exposition du 2 décembre 2020 au 3 janvier 2021
La borne, cour des Turbulences
Entrée gratuite
du mercredi au dimanche de 14h à 19h

Carte blanche au POCTB - Le Pays où le ciel est toujours bleu, collectif d’artistes, label de création et de diffusion dans le domaine de l’art contemporain.
www.poctb.fr