Nocturnes Féministes

Photographie du public dans les Turbulences lors d'une Nocturne Féministe

De nouvelles découvertes vous attendent pour les Nocturnes Féministes de cet automne : en petites foulées avec la Girls Run pour associer sport et culture, ou en expérience sensorielle avec la chorégraphe Nina Santes.

Saison automne 2023
Octobre à novembre

Visite sportive

Jeudi 5 octobre, 18h30 > 21h

En partenariat avec Girls Run Orléans

Dans une ambiance festive et dynamique, cette visite non-mixte permet d’allier sport et culture, deux disciplines sources de bien-être. Ouverte à toutes et gratuite, la session prévoit un parcours pour découvrir le bâtiment des Turbulences en petites foulées avec des exercices de renforcement musculaire au cœur des expositions du Frac.

Une collation sera proposée à l’issue de la visite.

 
Nina Santes, Nocturne féministe

Discussion avec Nina Santes

Jeudi 2 novembre, 18h30 > 20h

En partenariat avec le Centre Chorégraphique National d’Orléans (CCNO)

La chorégraphe Nina Santes envisage la scène comme un espace d’émancipation, de métamorphoses et de liberté. En partant de la figure de la mère, elle ouvrira des espaces de possibles pour penser l’acte de materner (« mothering ») en dehors des binarités de genre et de la famille nucléaire.

La Nocturne sera ponctuée par une expérience en lien avec sa recherche artistique actuelle autour du projet de création Wet Songs.


Saison printemps 2023
Mars à juin

Ludivine Gaillard Nocturne Feministe

Visite à deux voix et rencontre avec Ludivine Gaillard

Jeudi 2 mars 18h30 > 20h

La représentation du corps des femmes dans l’art

Médiatrice culturelle et féministe, Ludivine Gaillard donne des clés de compréhension pour décrypter l’art, avec des récits vivants, ponctués d’anecdotes et d’humour décalé, le tout solidement documenté.

Lors d’une visite de l’exposition La Tendresse subversive, elle commentera avec nous les représentations du corps des femmes dans les oeuvres présentées en établissant des ponts avec l’histoire de l’art occidental. Cette visite sera suivie d’une discussion avec le public. Visite à 18 h 30, rencontre à 19 h 30 puis dédicace. Vous pouvez réserver votre exemplaire d’Imparfaites. Représenter «la femme» dans l’art occidental : entre fantasmes et domination masculine. à acheter dans notre librairie (Éditions First, 21,95 €). Places limitées pour la visite.

la chambre d'eaux crédit Alain Julien

Grandir et se construire dans l’égalité

Jeudi 6 avril 18h30 > 20h

Discussion avec Marie Barbottin et son invitée

L’artiste chorégraphique Marie Barbottin présente à la Scène nationale d’Orléans un projet fort sur l’égalité de genre et l’identité féminine : La chambre d’eaux.

Au Frac, avec une invitée de son choix, elles discuteront sur la possibilité, quel que soit son sexe de naissance, de grandir et de se construire dans l’égalité, en tentant de faire fi des injonctions normatives stéréotypées liées au genre. En partenariat avec la Scène nationale d’Orléans. Spectacle La chambre d’eaux présenté au théâtre d’Orléans, Plateau Barrault, le mercredi 12 avril à 14 h 30 et 19 h, puis jeudi 13 et vendredi 14 avril à 20 h 30. Détails et renseignements sur le site : www.scenenationaledorleans.fr

Renée Gailhoustet

Hommage à Renée Gailhoustet

Jeudi 1er juin 18h30 > 20h

Avec Jeanne Gailhoustet et Andrea Mueller

Renée Gailhoustet est l’une des rares femmes architectes de sa génération et parmi les premières en France à créer son agence. Attachée au béton brut autant qu’à la nature, elle fut notamment nommée architecte en chef de la rénovation du centre-ville d’Ivry-sur-Seine en 1969.

Elle s’est éteinte le 4 janvier 2023, à l’âge de 93 ans. Pour cet événement, Jeanne Gailhoustet, directrice de l’École nationale supérieure d’art de Bourges et Andrea Mueller, architecte, viennent présenter ses réalisations, son engagement social et sa vision du logement collectif.


Saison automnale 2022
Octobre à décembre

Portrait photo de Céline Piques

Discussion avec Céline Piques

Voir la vidéo

Jeudi 6 octobre 2022 18 h 30 > 20 h

Déviriliser le monde – Demain sera féministe ou ne sera pas

« Et si l’utopie féministe visait autant à émanciper les femmes qu’à déviriliser la société tout entière ? Baisser le niveau de violence dans la société en combattant l’idéologie patriarcale, tel pourrait être le nouveau paradigme. » C’est ainsi que Céline Piques, porte-parole d’Osez le Féminisme !, commence son ouvrage Déviriliser le monde. Elle y présente des mesures et pistes d’action concrètes pour construire une politique radicalement féministe. Venez débattre avec nous de ces solutions pour une démocratie.

21 h 30 > 23h au Cinéma les Carmes
Freda, un film de Gessica Geneus (2021, 1h33)
Sélection Officielle Un Certain Regard – Festival de Cannes 2021
Bande annonce

Freda habite avec sa mère et sa sœur dans un quartier populaire de Port-au-Prince. Face aux défis du quotidien en Haïti, chacune se demande s’il faut partir ou rester. Freda veut croire en l’avenir de son pays.

Portrait photo de Fabienne Brugère

Voyage philosophique en terres féministes avec Fabienne Brugère et Guillaume Le Blanc

Jeudi 1er décembre 2022 18 h 30 > 20 h

Le Peuple des femmes

Les philosophes Fabienne Brugère et Guillaume Le Blanc ont enquêté sur les pratiques et les voix des femmes du monde entier. Leur ouvrage Le Peuple des femmes est un tour du monde des pratiques féministes. Il s’ouvre sur une carte du monde « faite de rencontres, d’admirations et d’entretiens » : sur chaque continent, les auteurs indiquent des lieux où les femmes bousculent le patriarcat.

21 h 30 > 23 h au Cinéma les Carmes
Riposte féministe, un documentaire de Marie Perennès et Simon Depardon (2022, 1h27)
Bande-annonce

Élise à Brest, Alexia à Saint-Etienne, Cécile à Compiègne ou encore Jill à Marseille : elles sont des milliers de jeunes femmes à dénoncer les violences sexistes, le harcèlement de rue et les remarques machistes qu’elles subissent au quotidien. La nuit, armées de feuilles blanches et de peinture noire, elles collent des messages de soutien aux victimes et des slogans contre les féminicides. Certaines sont féministes de longue date, d’autres n’ont jamais milité, mais toutes se révoltent contre ces violences qui ont trop souvent bouleversé leurs vies. Le sexisme est partout, elles aussi !

Portrait photo de Touhfat Mouhtare

Discussion avec Touhfat Mouhtare

Voir la rencontre en vidéo

Jeudi 3 novembre 2022 18 h 30 > 20 h

Le feu du milieu

Touhfat Mouhtare nous invite à questionner nos préjugés en faisant face à nos propres doutes et en plongeant à l’intérieur de soi. Dans son ouvrage Le feu du milieu digne d’un conte des Mille et Une Nuits, elle nous livre l’histoire de deux femmes, entre légendes et savoirs enfouis dans la mémoire du monde. Venez voyager à travers l’espace et le temps, en quête d’universalité.

21 h 30 > 23 h au Cinéma les Carmes
La nuit du 12, un film de Dominik Moll (2022, 1h54)
Sélection Officielle Festival de Cannes 2022
Bande-annonce

À la PJ chaque enquêteur tombe un jour ou l’autre sur un crime qu’il n’arrive pas à résoudre et qui le hante. Pour Yohan, c’est le meurtre de Clara. Les interrogatoires se succèdent, les suspects ne manquent pas, et les doutes de Yohan ne cessent de grandir. Une seule chose est certaine, le crime a eu lieu la nuit du 12.

Portrait photo de Najat Vallaud-Belkacem

Discussion avec Najat Vallaud-Belkacem

Voir la rencontre en vidéo

Jeudi 17 novembre 2022 18 h 30 > 20 h

Aujourd’hui directrice France de l’ONG de solidarité internationale ONE, Najat Vallaud-Belkacem a successivement exercé les fonctions de ministre des Droits des Femmes, et de l’Éducation Nationale, ainsi que porte-parole du gouvernement. En discussion avec Abdelkader Damani, directeur du Frac, elle reviendra sur son engagement sociale et politique pour définir les nouvelles conditions du vivre ensemble. Nous explorerons, entre autres, les idées de son livre La Société des vulnérables, leçons féministes d’une crise, co-écrit avec la philosophe Sandra Laugier.

Elue locale (Conseillère régionale, adjointe à la ville de Lyon, conseillère générale du Rhône…) pendant de nombreuses années dans la région lyonnaise, Najat Vallaud-Belkacem a successivement exercé les fonctions de Ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement pendant deux ans (2012-2014) puis de Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pendant 3 ans (2014-2017). Aujourd’hui Directrice France de l’ONG One (ONG internationale de lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables), elle est par ailleurs présidente du conseil stratégique du Tent Partnership For Refugees qui mobilise les grandes entreprises du monde pour l’emploi des réfugiés et présidente du conseil d’administration de l’association France terre d’asile depuis juillet 2022.

Ses dernières publications:
« Objectif 2030, un monde sans extrême pauvreté », Flammarion 2021
« La société des vulnérables, leçons féministes d’une crise » (avec Sandra Laugier), Gallimard 2020
« La vie a plus d’imagination que toi », Grasset 2017
« Raison de plus », Fayard 2012
« Réagissez! Répondre au FN de A à Z », Gawsewitch 2011


Saison printemps 2022
Octobre à décembre

Portait d'Ovidie

Rencontre : Ovidie « Politiser l’intime »

Voir la rencontre

Jeudi 3 mars 2022 18 h 30 > 20 h

« Doit-on laisser le politique à l’entrée de la chambre à coucher ? Ou au contraire, dans un contexte post #MeToo où les cartes des rapports hommes-femmes sont rebattues, ne pourrait-on en profiter pour repenser
la question amoureuse, le couple et les sexualités afin de se diriger vers des relations plus égalitaires ? »
Pour en débattre nous invitons Ovidie.

Ovidie est une autrice et réalisatrice, Docteure en Lettres et Études filmiques, spécialisée dans les questions de corps, féminismes et sexualités. Après une adolescence militante au sein de groupes anti-sexistes, elle choisit à l’âge de 18 ans de se revendiquer « féministe pro-sexe » et de développer fin des années 90 un concept de pornographie féministe. Au début des années 2010, elle se tourne vers le documentaire avec Rhabillage (2011) et À quoi rêvent les jeunes filles ? (2014) pour France 2, puis Pornocratie (Canal +, 2016), Là où les putains n’existent pas (ARTE, 2017) et Tu enfanteras dans la douleur, (ARTE, 2019). Elle est également autrice de séries documentaires radiophoniques (dont (Sur)vivre sans sexualité co-réalisé avec Tancrède Ramonet, France Culture 2021), et de la série d’animation Libres ! (ARTE, 2021).

Portrait de Julie Crenn avec son chien

Carte blanche à Antre Peaux avec Julie Crenn

Jeudi 2 juin 2022 18 h 30 > 20 h

Situé à Bourges, Antre Peaux est un élaboratoire de la création dédié à l’accompagnement de projets dans les domaines des arts.Pour cette nocturne, Julie Crenn, docteure en Histoire de l’art, critique d’art et commissaire associée à la programmation du Transpalette – Centre d’art contemporain de Bourges depuis 2018, construit un programme sur l’éco-féminisme selon le principe que toute lutte féministe n’est pas dissociée d’une lutte écologique, une lutte LGBTQIA+ et de race.

• Projection du film Ecosex, a user’s manual d’Isabelle Carlier, une histoire queer de l’environnement.
• Projection des films d’Esther Hoareau, Annabel Guérédrat, Julie Chaffort et Sonia Charbonneau.

Portrait de Marie-Cécile Naves

Rencontre littéraire et artistique : Marie-Cécile Naves et Marion Blondeau « Qu’est-ce qu’une démocratie féministe ? »

Jeudi 7 avril 2022 18 h 30 > 20 h

Pour repenser notre institution culturelle dans son rapport aux questions de société, en dépassant sa seule relation à l’histoire de l’art, le Frac invite Marie-Cécile Naves, autrice de l’ouvrage La démocratie féministe, réinventer le pouvoir (Éditions Calmann-Lévy).

En seconde partie, Marion Blondeau, artiste chorégraphique, partagera un extrait de sa création « f’m » (2017) qui questionne la place des femmes dans nos sociétés, leur rapport à leur représentation, mais aussi l’accès à leur parole intime. Elle proposera également une expérience issue du terrain de recherche de sa prochaine création « architectures intimes et sensibles ».

Portrait de Rokhaya Diallo

Discussion : Rokhaya Diallo « Être noire aujourd’hui en France »

Voir la rencontre

Jeudi 5 mai 2022 18 h 30 > 20 h

Dans le cadre du 10 mai, Journée nationale de commémoration des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition, différentes personnalités sont invitées à échanger autour du thème « Être noire en France aujourd’hui ». 

Parmi elles, Rokhaya Diallo, journaliste française, autrice et réalisatrice reconnue pour son travail en faveur de l’égalité raciale, de genre et religieuse. Elle est animatrice pour la chaîne BET (groupe VIACOM/MTV) et aussi chroniqueuse de « On Refait le monde » sur RTL, et dans l’émission 24H de Pujadas sur LCI.