Recherche avancée

Jakob + MacFarlane

©François Lauginie

  • Les Turbulences, FRAC Centre, Orléans, 2006
  • Concours FRAC Centre. Projet lauréat et attributaire du marché de maîtrise d'œuvre. éch. 1:150
  • Maquette
  • Plastique, plexiglas
  • 21 x 81 x 81 cm
  • Donation Région Centre
  • 006 23 01

Les Turbulences, FRAC Centre, Orléans, 2006

Concours FRAC Centre, projet lauréat et attributaire du marché de maîtrise d'œuvre

Commandé par la Région Centre, le nouveau FRAC Centre (Fonds Régional d’Art Contemporain) est construit sur le site des subsistances militaires à Orléans, qui accueillait ArchiLab. Rencontres internationales d’Architecture d’Orléans depuis sa création en 1999. Cette opération de réhabilitation architecturale lui offre un lieu adapté à ses missions et à sa vocation : la diffusion de l’art contemporain et de l’architecture, et de s’affirmer comme un laboratoire unique au monde pour l’architecture dans sa dimension la plus innovante. Le programme comprend notamment 1600 m2 dédiés aux expositions, une salle de conférences, un espace pédagogique ainsi qu’un centre de documentation. La réhabilitation des anciens bâtiments datant du XIXe siècle s’accompagne de la création d’une nouvelle structure, où s’associent expérimentation architecturale et ouverture sur la ville : les Turbulences. Jakob+MacFarlane font émerger une forme dynamique à partir de la déformation paramétrique et de l’extrusion des trames des bâtiments existants. Signal architectural fort en interaction avec son contexte, cette structure fluide et hybride se déploie en trois excroissances de verre et de métal dans la cour intérieure, au cœur des subsistances. Le principe d’émergence ici à l’œuvre est également étendu à l’environnement proche : la cour est à son tour traitée comme un relief topographique et s’étire vers la ville dans un mouvement d’expansion organique. Conçue par les artistes associés Electronic Shadow, une peau de lumière habille les Turbulences grâce à une texture dynamique de diodes où fusionnent image, matière et information. Véritable appel urbain, elles font également fonction de signalétique lumineuse tournée vers la ville pour la programmation du FRAC Centre. Dans ce projet, l’approche à la fois conceptuelle et chirurgicale du tissu urbain développée par Jakob+MacFarlane requalifie le site pour y inscrire de nouveaux points d’équilibre, « déplaçant » l’architecture et offrant à la création contemporaine une image dynamique et évolutive. Architecture « vivante », perméable aux flux urbains, le FRAC Centre deviendra ainsi l’emblème d’un lieu consacré à l’expérimentation sous toutes ses formes, à l’hybridation des disciplines et aux mutations de l’architecture à l’ère numérique.

Inventaire / diaporama [1]