Recherche avancée

Ugo La Pietra

©François Lauginie

  • Casa per uno scultore, 1960-2008
  • Maquette
  • Céramique
  • 16.7 x 24 x 17.7 cm
  • 008 60 01

Casa per uno Scultore, 1960-1961

Au début des années 1960, Ugo La Pietra oriente ses recherches vers une « synesthésie des arts ». Sensible aux expérimentations des architectes viennois comme Hans Hollein ou Walter Pichler, il œuvre au décloisonnement des formes et des disciplines par le dessin, la peinture ou l’architecture. Son projet de « Maison pour un sculpteur », imaginé pour l’artiste milanais Carmelo Cappello, s’impose par l’expressionnisme de ses masses sculptées et par son implantation au sommet d’un immeuble de douze étages. Culminant à une quarantaine de mètres comme posée sur un énorme socle, la maison exprime une rupture radicale avec le systématisme de la boîte d’habitation standardisée. Proche des œuvres aériennes et organiques en ciment de Carmelo Capello, la maison prévue en béton projeté sur armature de métal se distingue par ses formes libres et souples. Dans ce projet d’Architecture-Sculpture imprégné de la Maison sans fin de Frederick Kiesler, La Pietra explore les possibilités d’un espace ouvert, peu cloisonné et enveloppant. Sa présence brutaliste ne rend que plus criants les termes trop codifiés de l’architecture ; par la contradiction qu’elle instaure avec son environnement, elle cherche à susciter chez l’individu une lecture plus critique de la ville.

Inventaire / diaporama [3]