Recherche avancée

Axel Kilian

©François Lauginie

  • Chair, 2006
  • Objet de design
  • Bois
  • 96 x 52 x 74 cm
  • 007 05 01

Chair, 2006

Cette chaise en bois contreplaqué, conçue comme un puzzle de 140 pièces planes à simple courbure, constitue un prototype de recherche sur les possibilités esthétiques et structurelles de fabrication. Il s’agit de réaliser un objet d’apparence légère dont la forme n’est pas figée ou standard. Kilian utilise ici un principe de conception dit de « surface », qui suppose que les volumes sont une association de surfaces planes dont l’une, plus importante que les autres, constituera la trame de base dans les étapes ultérieures du processus créatif. La réalisation d’une esquisse géométrique constitue la première étape du projet, afin de définir une forme esthétique générale. Un modèle paramétrique formalise et synthétise ensuite, sous forme de données mathématiques, le maximum de contraintes pesant sur la fabrication : les propriétés du matériau, la courbure maximale autorisée, l’épaisseur nécessaire des éléments, les paramètres esthétiques des proportions ou de la distribution des parties, la tolérance des jointures en matière de frictions et d’assemblage, etc. Si ce type d’interdépendances à l’impact esthétique certain tend à être évacué par la plupart des concepteurs, Kilian, pour cette même raison, les conserve et les intègre au processus. Cette étape computationelle permet d’affiner la première ébauche en étudiant les possibilités structurelles et d’assemblages. Enfin, le prototype vient compléter le processus en procédant à la fabrication effective du modèle paramétré.

Gilles Rion

Inventaire / diaporama [1]