Accueil/Collection/Collection Art et Architecture/UFO/Progetto per l'Università di Firenze
Recherche avancée

UFO (Lapo Binazzi)

©Philippe Magnon

  • Progetto per l'Università di Firenze, 1970
  • Progetto di negozio di abbigliamento
  • Dessin
  • Crayon graphite sur calque
  • 54.3 x 82.3 cm
  • 000 01 03

Progetto per l'Università di Firenze, 1969-1974

En 1971, l’université de Florence lance un concours pour la création de nouveaux bâtiments. Le mémoire de maîtrise des membres d’UFO, intitulé L’ingénieuse conquête de la montagne du tigre. Projet pour l’université de Florence se présente comme une réponse à celui-ci. Pour ce projet, ils réalisent un plan de la zone d’implantation prévue, entre Siesto Fiorentino et Florence (indiquées par les lettres A et B), dont ils modifient l’échelle réelle pour l’agrandir (environ à toute l’Italie du Nord) et créer un « territoire discontinu », terre d’accueil pour des « signes » hétérogènes. Sur cette carte revisitée, ils représentent une montagne tronquée où sont réunis plusieurs projets conçus par le groupe et prenant ici valeur de manifestes : un fenil restauré (Progetto di Restauro di un Fienile, 1970), un magasin de vêtements (Progetto di Negozio di Abbigliamento, 1970), une villa « sous le cratère » (Progetto di Villa sotto il Cratere, 1970), une villa et un observatoire « avec muraille chinoise en caoutchouc » (Progetto di Villa e Osservatorio con Muraglia cinese di Gomma, 1970), une villa « romaine » (Progetto di Villa romana, 1970) et une villa « village mexicain » (Progetto di Villa Pueblo Mexicano, 1970). Chaque projet illustre cette « architecture narrative » défendue par le groupe, fondée sur des codes rhétoriques de la culture de masse, où les références conventionnelles sont subverties, où les distances sont abolies et où l’image du monde proposée n’est plus statique. La présence de quelques icônes de l’imaginaire politico-idéologique de l’époque (Mao Tsé Toung) et de personnages (Tarzan) ou situations de bandes dessinées (la kryptonite) contribue à créer cette architecture « communicationnelle ».

Inventaire / diaporama [9]