Recherche avancée

Archizoom Associati

©François Lauginie

  • Strutture in liquefazione, 1968
  • Dessin
  • Encre et crayon de couleur sur calque
  • 33 x 67 cm
  • 005 02 01

Strutture in liquefazione, 1968

Projet d'Andrea Branzi

Les Structures en liquéfaction sont dessinées par Andrea Branzi dans le cadre de sa collaboration au groupe Archizoom Associati et publiées par Ugo La Pietra dans un numéro de IN consacré à « la destruction de l’objet » (1971). Cette série de dessins – numérotés de 1 à 4 – peut se lire comme une réflexion critique sur l’espace et les objets qui nous entourent. Dans le premier dessin, un mobilier étrange, qui aurait pris racine telle une plante grimpante pour se déployer sur les murs, le sol et le plafond, est composé d’un assemblage unique de volumes géométriques. Dans les images suivantes, la forme prismatique rétrécit et se désagrège progressivement, jusqu’à ne plus former qu’un éclatement de micro-particules cristallines. Ainsi décomposées comme sous l’effet de l’apesanteur, les Structures en liquéfaction questionnent la pertinence d’un monde saturé d’objets et détermine un nouveau rapport à l’espace, émancipé de tout repère géométrique. Ce projet radical constitue un tournant essentiel dans la recherche d’Archizoom : si l’utilisation de couleurs vives et le séquençage dynamique des dessins (type « story-board ») souligne encore l’influence de l’esthétique pop et d’Archigram, le concept même de liquéfaction annonce la notion d’architecture disséminée que le groupe développera dès 1969 avec No-Stop-City.

Aurélien Vernant

Inventaire / diaporama [4]