Recherche avancée
N°16

©François Lauginie

N°16, 1985

Joël Hubaut
  • Artiste (1947)

Artiste pluridisciplinaire alliant aussi bien la performance, la vidéo, la peinture, l'installation, le multimédia, la musique ou encore la poésie, Joël Hubaut (né en 1947 à Amiens) cherche, depuis ses débuts dans les années 1960, à bousculer l'ordre établi. Le « grossiste en art » tel qu'il se nomme utilise la démesure, le grotesque, la dérision voire l'absurde dans des mises en scènes ubuesques pour contester une société de consommation formatée. En 1970, il crée le concept d'épidémie, « épidemik », un ensemble de signes qui envahissent objets, corps humains, véhicules et lieux selon un processus de contamination. Enseignant à l’École des Beaux-Arts de Caen, il crée l’espace alternatif Nouveau Mixage International de 1978 à 1985, monte un groupe de musique improvisée, organise des festivals, des concours de peinture en plein air et inaugure le Championnat du monde du lancer du camembert en milieu urbain (1983) pour le Guiness des records. Des dizaines d’autres actions et environnements réalisés en France et à l'étranger s'ajoutent à de très nombreuses interventions dans le domaine des éditions et de la musique. Créée dans le cadre d'une opération de la « Ruée vers l'art » le 23 novembre 1985, l'œuvre N°16 fut diffusée pendant 3 heures de télévision en direct sur FR3 Caen. Durant l'émission, Hubaut réalise une performance intitulée Épidémie de peinture nivelée au cours de laquelle il peint 22 toiles identiques destinées aux 22 FRAC de France. Ce parti pris radicalement contestataire donnera naissance en 1996 au C.L.O.M (Contre l'Ordre Moral) et à l'introduction des couleurs dans le travail de l'artiste, ces couleurs que les nazis utilisaient précisément pour ficher les personnes dans les camps de concentration. Mixant toutes ces sources hétéroclites, Joël Hubaut crée un art qui frise le monstrueux et qu'il qualifie lui-même avec humour de « Pest-Moderne ».

Nadine Labedade