Les Nocturnes Féministes

Tous les 1ers jeudis de chaque mois

18 h 30 > 20 h au Frac

Soirée gratuite et sans réservation

Les Nocturnes Féministes reviennent cet automne. Elles donnent la parole à des personnalités qui font des questions féministes des sujets forts de l’actualité. Simone de Beauvoir l’a dit : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. » Souvenez-vous-en en nous rejoignant pour imaginer ensemble la société de demain.

21 h 30 > 23 h au Cinéma les Carmes

La deuxième partie de soirée se déploie au Cinéma les Carmes. Après une pause au coin gourmand du cinéma, des films sont projetés en lien avec les thématiques abordées. Programmation et tarifs à retrouver sur https://www.cinemalescarmes.com/


Discussion avec Céline Piques

Jeudi 6 octobre 2022

18 h 30 > 20 h

Déviriliser le monde - Demain sera féministe ou ne sera pas

« Et si l’utopie féministe visait autant à émanciper les femmes qu’à déviriliser la société tout entière ? Baisser le niveau de violence dans la société en combattant l’idéologie patriarcale, tel pourrait être le nouveau paradigme. » C’est ainsi que Céline Piques, porte-parole d’Osez le Féminisme !, commence son ouvrage Déviriliser le monde. Elle y présente des mesures et pistes d’action concrètes pour construire une politique radicalement féministe. Venez débattre avec nous de ces solutions pour une démocratie.

Réservation conseillée

21 h 30 > 23h au Cinéma les Carmes

Freda, un film de Gessica Geneus (2021, 1h33)

Sélection Officielle Un Certain Regard - Festival de Cannes 2021
Bande annonce

Freda habite avec sa mère et sa sœur dans un quartier populaire de Port-au-Prince. Face aux défis du quotidien en Haïti, chacune se demande s’il faut partir ou rester. Freda veut croire en l’avenir de son pays.

Discussion avec Touhfat Mouhtare

Jeudi 3 novembre 2022

18 h 30 > 20 h

Le feu du milieu

Touhfat Mouhtare nous invite à questionner nos préjugés en faisant face à nos propres doutes et en plongeant à l’intérieur de soi. Dans son ouvrage Le feu du milieu digne d’un conte des Mille et Une Nuits, elle nous livre l’histoire de deux femmes, entre légendes et savoirs enfouis dans la mémoire du monde. Venez voyager à travers l’espace et le temps, en quête d’universalité.

Réservation conseillée

21 h 30 > 23 h au Cinéma les Carmes

La nuit du 12, un film de Dominik Moll (2022, 1h54)

Sélection Officielle Festival de Cannes 2022
Bande-annonce

À la PJ chaque enquêteur tombe un jour ou l’autre sur un crime qu’il n’arrive pas à résoudre et qui le hante. Pour Yohan, c’est le meurtre de Clara. Les interrogatoires se succèdent, les suspects ne manquent pas, et les doutes de Yohan ne cessent de grandir. Une seule chose est certaine, le crime a eu lieu la nuit du 12.

Voyage philosophique en terres féministes avec Fabienne Brugère et Guillaume Le Blanc

Jeudi 1er décembre 2022

18 h 30 > 20 h

Le Peuple des femmes

Les philosophes Fabienne Brugère et Guillaume Le Blanc ont enquêté sur les pratiques et les voix des femmes du monde entier. Leur ouvrage Le Peuple des femmes est un tour du monde des pratiques féministes. Il s’ouvre sur une carte du monde « faite de rencontres, d’admirations et d’entretiens » : sur chaque continent, les auteurs indiquent des lieux où les femmes bousculent le patriarcat.

Réservation conseillée

21 h 30 > 23 h au Cinéma les Carmes

Riposte féministe, un documentaire de Marie Perennès et Simon Depardon (2022, 1h27)

Bande-annonce

Élise à Brest, Alexia à Saint-Etienne, Cécile à Compiègne ou encore Jill à Marseille : elles sont des milliers de jeunes femmes à dénoncer les violences sexistes, le harcèlement de rue et les remarques machistes qu’elles subissent au quotidien. La nuit, armées de feuilles blanches et de peinture noire, elles collent des messages de soutien aux victimes et des slogans contre les féminicides. Certaines sont féministes de longue date, d’autres n’ont jamais milité, mais toutes se révoltent contre ces violences qui ont trop souvent bouleversé leurs vies. Le sexisme est partout, elles aussi !