Guy Rottier

L'ARCHITECTURE LIBRE

15/10/2021
23/05/2022

Une maison pour le loisir, qui tourne et qui flotte, c'est inutile. Un peu de folie c'est toujours agréable, l'inutile c'est utile et nécessaire. Guy Rottier

Le Frac Centre-Val de Loire dédie son exposition, du 15 octobre 2021 au 23 mai 2022, au fantasque architecte Guy Rottier. Défenseur d'une architecture libre et joyeuse, ses réalisations s'affranchissent de toutes les lois pour mieux questionner le rapport entre urbanisme et écologie. Cette exposition est l'une des plus importantes dédiées à l'architecte et réunit plus de 150 dessins, photographies et maquettes conservés au Frac Centre-Val de Loire.

Une relation forte

Depuis plus de 20 ans, le Frac Centre-Val de Loire œuvre à la diffusion et à la reconnaissance internationale de Guy Rottier. Les travaux et la philosophie de cette personnalité inclassable avaient déjà fait l'objet d'une exposition majeure à l'occasion de la première édition de la Biennale d’Architecture d’Orléans en 2017. Riche de plus de ses 150 œuvres, la collection du Frac Centre-Val de Loire fait la part belle à ce créateur révolutionnaire et imaginatif. Afin de diffuser et de partager l'importance des travaux de Guy Rottier dans l'histoire de l'architecture, le Frac Centre-Val de Loire vient d'éditer un catalogue disponible dans sa librairie.

Une personnalité extraordinaire

Espiègle, fantasque et libre, Guy Rottier a défendu sa vie durant une approche de l’architecture plus joueuse que divertissante, plus enfantine que puérile, défiant toutes les lois – celles de la tradition comme celles de la gravité – pour instiller dynamisme et mouvement dans l’ordre trop sclérosé de ce monde. Auteur d’une œuvre multiple et étonnante, il entendait renouveler radicalement le langage architectural au même titre que les modes d’habiter. Son style insolite, fulgurant et sans compromis fait dialoguer art et architecture, technique et poésie au travers de dessins, de maquettes ou encore de photographies. Organisée autour de 5 thématiques : l’architecture de loisirs ; le territoire niçois ; la nouvelle architecture de terre ; l’architecture éphémère et de récupération ; et l’architecture en liberté, l’exposition invite les visiteurs à déambuler au travers des idées les plus innovantes de l’architecte.

Une réflexion écologique

Au-delà de son aspect ludique, l’œuvre de Guy Rottier est investie par une profonde préoccupation écologique. Par ses réalisations, l'architecte interroge notre manière d’habiter le monde d’aujourd’hui et prend part aux débats récents autour de l’éco-architecture et de l’économie circulaire. Il repense l’urbanisme balnéaire des années 1970 en alliant le respect des sites littoraux à la liberté de s'émouvoir des paysages et préfigure les problématiques de la ville durable à travers « la nouvelle architecture de terre ». Il formule aussi l’idée d’une architecture de récupération dans Cité de vacances à brûler après usage (1969) et dans l’œuvre Village autobus (1968) qui entend réhabiliter des objets obsolètes en volumes habitables.



Publication

Guy Rottier

Guy Rottier est l'auteur d'une œuvre multiple et inclassable dans laquelle dialoguent art et architecture, poésie et technique. Avec un style insolite, fulgurant et sans compromis, il entendait renouveler radicalement le langage architectural au même titre que les modes d'habiter.Espiègle,fantasque, libre, Guy Rottier a défendre sa vie durant une approche de l'architecture plus joueuse que divertissante, plus enfantine que puérile, défiant toutes les lois - celles de la tradition comme celles de la gravité - pour instiller dynamisme et mouvement dans l'ordre trop sclérosé de ce monde. Ce catalogue retrace la trajectoire et les projets majeurs de l'un des artistes les plus originaux de la seconde moitié du XXe siècle.

271 pages
Co-édition Frac Centre-Val de Loire et Lienart éditions


Informations pratiques

Entrée gratuite
Exposition du 15 octobre au 23 mai 2021

Suite aux dernières annonces du gouvernement, la présentation d’un pass sanitaire est obligatoire. Le respect des gestes barrières reste également d'actualité : port du masque, lavage des mains et distanciation physique.