New-Territories (S/he)

theBuildingWichNeverDies, 2009-2011

Architect: New-Territories / R&Sie(n) - Creative team: François Roche, Stéphanie Lavaux, Toshikatsu Kiuchi With Sandra Meireis, Ulrike Marie Steen, Hamish Rhodes, Sina Momtaz - Light Engineer: Benoit Lalloz -Glass Craftsmen: Stephane Rivoal, Pedro Veloso

« Construction d’un laboratoire dédié au recherche sur les pollutions lumineuses urbains, où seraient testés à la fois l’ « adaptation à l’obscurité », et l’ « effet mélatonine » grâce à une lampe OLED, afin d‘évaluer le cycle circadien du métabolisme humain et les pathologies liées aux UV produites par la détérioration de la couche d’ozone.

Scénario :
1) Définition d’une forme d’astrolabe astronomique en créant une correspondance entre l’emplacement du bâtiment et sa position céleste.
2) L’observatoire fixe les deux astres :
- La lune (l’« astre de la nuit »), dont on suivrait la position par rotation de l’observatoire lui-même ;
- Le soleil, dont on collecterait l’énergie grâce à des pigments phosphorescents et des cellules photovoltaïques.
3) À l’extérieur / Détection de l’intensité de la radiation solaire grâce à des surfaces externes photoluminescentes affectées par les émissions solaires saisonnières et journalières au niveau des surfaces en contact direct avec les rayons du soleil. Les composants phosphorescents (pigment oxyde « Isobiotropic ») agissent comme des capteurs et détecteurs d’UV et, la nuit tombée, indiquent l’intensité des UV ayant affecté la zone dans la journée, ainsi que les personnes et différentes espèces. Ces éléments en verre révèlent et rendent ainsi visibles la dangerosité des radiations et l’évolution de la concentration d’ozone dans la stratosphère.
4) À l’intérieur / Tests et études sur la physiologie humaine quant à sa capacité minimale de perception de la lumière et son adaptation à l’obscurité, et inversement, la façon dont la lumière vive affecte le métabolisme.
5) Prototype réalisé pour la Biennale de Venise avec 10 kg de matière « Isobiotropic », en provenance des mines de Nouvelle-Zélande. Radiation en deça du seuil admissible européen. »

New-Territories (S/he)

partager sur ou