New-Territories (S/he)

Architecture des humeurs, 2010-2011

« Expérience urbaine de processus à croissance itératif et incrémental a l’indéterminisme entropique.

Scénario :
1) Extraction de données chimiques humaines grâce à un protocole d’interview et de captation de nano-particules.
2) Élaboration d’une formulation mathématique (théorie des ensembles) afin de révéler le « malentendu » qui existe entre le « libre-arbitre » et les concentrations biochimiques du cerveau (dopamine, sérotonine, adrénaline, cortisol), ainsi que les multitudes de morphologies du vivant (logique cellulaire interne et osmotique).
3) Agrégats d’habitats « volumétriques » par automates cellulaires
4) Développement d’un script mathématique afin de générer une structure émergente pensée comme géométrie résultante, avec un processus d’optimisation à la fois incrémental et récursif.
5) Développement d’un bio-ciment de type polymère pour construire physiquement ce fragment métaboliste, incertain et complexe.
6) Développement d’un processus machiniste permettant de sécréter et d’extruder des boudins de bio-polymère et de réaliser une structure territoriale tressée complexe.
7) Libérer la structure politique du contrôle des procédures de représentations préalables  afin d’engager une renégociation progressive de « la chose en train de se faire ». »

New-Territories (S/he)

partager sur ou