Recherche avancée

IaN+

©François Lauginie

  • Microutopias, 2003
  • Artscape
  • Maquette
  • Plastique, plexiglas
  • 26 x 100 x 30 cm
  • 007 02 01

Microutopias, 2003

Avec Marco Galofaro

« Le bateau représente le modèle parfait de rationalisation des espaces habitables, d’optimisation des espaces minimaux » (IaN+).

Créé par l’agence IaN+ lors de la biennale de Valence en 2003, le projet Microutopias revisite l’histoire de l’architecture à travers une référence iconique du Modernisme : le paquebot. Si, dans Vers une architecture, Le Corbusier compare l’Aquitania à « une villa sur les dunes de Normandie », l’architecte Hans Hollein rompra dans les années soixante avec cette image mouvante et idyllique en formalisant la figure inquiétante et guerrière d’un porte-avions dérivant dans un paysage de campagne. Pour Hollein, l’architecture et la nature se superposent dans un rapport de contamination réciproque : la macrostructure viole autant qu’elle façonne le paysage. Poursuivant cette veine critique et conceptuelle, IaN+ propose une série de quatre porte-avions pour étayer son projet d’une « nouvelle écologie » fondée sur le « recyclage » de l’architecture. Monumentaux, les navires de guerre se voient chargés de nouveaux attributs correspondant à de nouveaux usages : ils deviennent Musée (Artscape), Habitation (Housescape), Parc thématique (Sportscape) ou Paysage naturel (Landscape). Cette image télescopique de transformation symbolise la limite entre deux spécificités : ils ne sont plus des navires de guerre, ils ne sont pas des architectures pures, ce sont des « stratégies opératives ».

Inventaire / diaporama [4]