Recherche avancée

Pascal Häusermann

  • Théâtre mobile, 1970
  • Patrick Antoine metteur en scène, géométrie des longueurs, éch. 1/20
  • Dessin
  • Encre sur calque
  • 67 x 83.3 cm
  • Donation Pascal Häusermann
  • 997 29 182

Théâtre mobile, 1968-1971

Projet réalisé

Projet commandé par Patrick Antoine pour sa troupe d’une vingtaine de comédiens, ce théâtre a été conçu pour flotter sur le lac Léman et assurer des représentations à Genève, Lausanne, Evian, etc. Le Théâtre mobile était constitué de deux doubles sphères placées à deux mètres cinquante du sol. Leur armature était composée de tubes métalliques emboîtés les uns dans les autres, et recouverte d’une voilure en plastique opaque. La sphère principale, haute de dix-sept mètres, abritait la salle de spectacle, les galeries, un foyer-bar et les entrées. La seconde, de quinze mètres de haut, contenait la scène. Autour des sphères, un vide de 2,50 mètres permettait aux acteurs et aux techniciens de déambuler ; douze cellules en carton, satellisées sur les sphères, servaient de loge. Le public pouvait être assis au centre, dans des baignoires circulaires et amovibles et ainsi assister à des spectacles sur une scène pouvant prendre dix-neuf configurations différentes. Construit à Thonon, le Théâtre mobile fut transporté et monté à Saint-Herblain, puis à Courbevoie pour les représentations. Le théâtre fut détruit après la disparition de Patrick Antoine et la séparation de la troupe, en 1971.

Inventaire / diaporama [37]