Recherche avancée

Zaha Hadid

©François Lauginie

  • The Hague Villas (Spiral House), s. d.
  • Dessin
  • Encre sur calque
  • 21 x 29.6 cm
  • 995 03 89

The Hague Villas, Spiral House, 1991

Conçu dans le cadre du Hague Housing Festival, le projet The Hague Villas propose une interprétation de la maison uni-familiale. En 1991, la ville de La Haye invite sept architectes internationaux à concevoir un projet de villa dans un quartier périphérique de la ville. Deux alignements de quatre villas sur des parcelles identiques prennent place entre un boulevard résidentiel, un canal et des jardins. Sur les deux parcelles qui lui sont imparties, Zaha Hadid tente de définir une nouvelle typologie de la maison qui demeure, par convention, un type de construction qui a peu évolué. Ces deux villas, la Cross House et la Spiral House sont formées par un arrangement d’espaces qui, inventant de nouvelles interactions spatiales et sociales, tente de s’éloigner le plus possible de l’idée convenue de la villa.

La Spiral House se développe à partir de l’idée d’un plancher en perpétuelle ascension. Une spirale, depuis le niveau d’entrée jusqu’au séjour, puis aux chambres, s’élève à l’intérieur d’un volume cubique, lui-même défini par les limites de la parcelle. La « rigidité » de ce cadre est parfois transpercée par la spirale. Les ouvertures reprennent l’idée de l’évolution spiralée en décrivant une séquence rotative qui se poursuit de la surface pleine (le mur), à des ouvertures à volets, puis translucides et enfin transparentes. Les chambres et les salles de bains sont les seuls espaces de la maison à être spatialement délimités. La succession des espaces se fait dans la continuité de l’élévation de la spirale. Les espaces résiduels et les vides créés entre la peau extérieure et la spirale génèrent des vues imprévisibles et des possibilités nouvelles de communication dans la maison.

Claire Perraton

 

Inventaire / diaporama [95]