Accueil/Collection/Collection Art et Architecture/Endo/Rooftecture M, Fukui Prefecture
Recherche avancée

Shuhei Endo

©Philippe Magnon

  • Rooftecture M, Fukui Prefecture, 1999-2000
  • Maquette
  • Bois, peinture, aluminium
  • 50 x 100 x 100 cm
  • 002 04 01

Rooftecture M, Fukui Prefecture, 1999-2000

Projet réalisé

Rooftecture M est une petite maison construite à Tokyo pour une famille regroupant deux générations. Elle est située dans un quartier résidentiel sur un long terrain étroit et cernée par des habitations. Endo isole la maison de son entourage en suspendant les espaces de vie en porte-à-faux au-dessus du sol et en l’enveloppant, tel un emballage, dans une membrane de tôle protectrice. Partant d’une feuille métallique, il effectue des opérations de pliage et laisse complètement ouvert à la lumière le côté nord, plus partiellement le côté sud. Là, quelques branches désignent à chaque extrémité les jardins. Compacte, repliée sur elle-même, la maison semble se défendre d’un environnement menaçant. L’intérieur de la maison, en revanche, se dilate et s’ouvre en des espaces suspendus et mezzanines communicantes. Pourtant très étroit, il se décompose en organes spécifiques assemblés de manière à la fois fonctionnelle et topologique et distribuant le programme en une séquence de cellules qui détermine la forme de la couverture. Assez proche conceptuellement du modèle de pavillon surélevé caractérisant l’architecture traditionnelle japonaise religieuse, avec ses planchers élevés, ses côtés ouvrants et ses toits enveloppants, la toiture se fait ici littéralement « racine » de la maison. Démarrant au niveau du sol du séjour, elle s’enroule en boucle et enrobe l’ensemble du bâti pour s’enfoncer dans le sol du côté opposé.

Nadine Labedade

Inventaire / diaporama [2]