Recherche avancée

DR_D (Dagmar Richter)

©François Lauginie

  • Dom-In(F)O House, 2002-2003
  • Maquette
  • Résine
  • 11 x 32.9 x 19.7 cm
  • 006 06 04

Dom-In(F)O House, 2002-2003

Dagmar Richter travaille ici à partir de l’icône moderniste qu'est la maison Dom-ino de Le Corbusier (1914-1915), une ossature standard pour exécution en grande série. Certains critères de performance, intégrés numériquement, in-(f)orment le système poteau-dalle de base : l’atmosphère, la connexion, l’humidité, la température, la lumière, le recyclage, la flexibilité de l’équipement, etc. se substituent aux exigences d’origine (ériger et porter les planchers) et génèrent de nouvelles combinaisons de structure et d’organisation ainsi que des solutions alternatives de production industrielle. Soumis à un processus de métamorphose par le biais d’un logiciel d’animation de surface, le squelette du Dom-ino engendre toute une série de prototypes variant les connexions entre le haut et le bas, dupliquant les niveaux en autant de cellules variées. Puis, la prise en compte de données sociales contemporaines génère des intérieurs adaptés à différents usages, à court ou à long terme et à différentes organisations, horizontale ou verticale. Le DR_D LAB expérimente alors les possibilités de connexion des immeubles d’habitation avec le paysage environnant. S’attachant enfin à l’analyse du mobilier adaptable que le Corbusier avait proposé pour la maison moderne, Dagmar Richter détermine la surface des unités à partir d’une « bibliothèque de surfaces » spécifiquement élaborée sur des concepts de filtrage, d’accès visuel, d’ombre, de support du corps, etc.

Nadine Labedade

Inventaire / diaporama [12]