Accueil/Collection/Collection Art et Architecture/Bloc/Maison André Bloc, Cap d'Antibes
Recherche avancée

André Bloc

©François Lauginie

  • Habitation expérimentale d'André Bloc, Cap d'Antibes, s. d.
  • Coupe
  • Dessin
  • Encre sur calque
  • 42.5 x 79.5 cm
  • 997 00 00

Maison André Bloc, Cap d'Antibes, 1959-1962

Projet réalisé

Avec Claude Parent

Cette maison-atelier construite à la demande de l'ingénieur, peintre, sculpteur et directeur de la revue L'Architecture d'aujourd'hui, André Bloc, est expérimentale à plus d'un titre. C'est à la suite de la préparation d'un numéro spécial consacré à Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969) que le plasticien commande à son collaborateur au sein du groupe Espace un « nid d'oiseau » métallique inspiré des principes de l'architecte allemand. Proche du phare de la Garoupe, le site choisi est très escarpé et difficilement adaptable à une structure en murs porteurs. André Bloc et Claude Parent rappellent sans détour que « l'intention des auteurs a été d'utiliser au maximum un site exceptionnel avec des moyens techniques assez divers ». Ils optent donc pour une ossature en IPN très élancée et des dalles de béton armé. Les espaces intérieurs qui en résultent sont presque totalement ouverts au panorama. Seul le jeu des volets coulissants extérieurs permet l'opacité d'une partie de la maison. Trois niveaux se dessinent entre l'espace d'habitation à l'étage, le solarium au niveau intermédiaire et l'atelier dans la partie basse. Le commanditaire se fait ici plasticien-conseil et travaille au dessin de l'escalier extérieur et aux contrastes que ses courbes produisent au regard de la trame géométrique de la structure porteuse. Manifeste de l'architecture moderne, cette maison pose aussi la question de l'adaptation d'une structure innovante dans un environnement architectural marqué par un style régionaliste. Cette intégration ne s'est pas faite sans heurts et le mode de vie, la technique et l'empirisme qu'elle induisit alors ont sans doute beaucoup joué. Inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques dès 1989, la maison de vacances de la famille Bloc a été classée au titre des Monuments Historiques en 1992.

Audrey Jeanroy

Inventaire / diaporama [34]