Recherche avancée

CLOUD 9 (Enric Ruiz-Geli)

©François Lauginie

  • New York Aquarium, 2006
  • Web Skeleton + Skin
  • Panneau de concours
  • Tirage contrecollé sur carton plume
  • 59 x 83.7 x 1 cm
  • 008 56 08

New York Aquarium, 2006

Avec Frei Otto et Ebner+Ullman Architecture

Depuis les années 1950, la péninsule de Coney Island a nettement perdu de sa force attractive, les célèbres parcs d'attraction qu'elle abritait ayant fermé les uns après les autres, ne laissant place qu'à un centre de loisirs et à un aquarium édifié en 1957 par Robert Moses. Dans le cadre d’une planification de ce secteur aujourd'hui désarticulé, la Wildlife Conservation Society a lancé en 2006 un concours visant à faire de Coney Island une nouvelle destination culturelle et éducative orientée vers des préoccupations environnementales. Le projet lauréat de Ruiz-Geli propose une structure unifiante raccordant l’aquarium aux parkings, aux promenades et aux voies de circulation, espaces jusqu'alors déconnectés. L'architecte conçoit, d’une part, une structure de 450 x 150 m qui recouvre tout le périmètre de l’aquarium et des bâtiments adjacents et, d’autre part, de nouveaux axes de circulation nord/sud et est/ouest. La structure s'apparente à une « toile » tendue, légère et interactive conçue en collaboration avec l'architecte et ingénieur Frei Otto. Elle se compose d’un réseau de plus de 40 000 LED qui stockent l’énergie du jour pour illuminer le bâtiment durant la nuit, réminiscence du spectacle féérique du parc Dreamland… Pour Ruiz-Geli, ce n’est pas un toit, ni une couverture mais une peau performative empathique qui réagit aux conditions atmosphériques toujours changeantes ; le visiteur est ainsi immergé dans un paysage aquatique humide, salé, ensoleillé ou ombragé. Plus précisément, le maillage de câbles supporté par des mâts d'acier a été conçu telle une peau de poisson. L’étude de la vie marine a favorisé des corrélations entre la façon dont un épiderme à structure écailleuse interagit avec l'eau et la performance de l'architecture qui répond ici à son environnement en filtrant, protégeant et réglant la température.

Nadine Labedade

Inventaire / diaporama [21]