Recherche avancée

UNStudio (Ben van Berkel, Caroline Bos)

©Philippe Magnon

  • Möbius House, Het Gooi, 1993-1998
  • Maquette
  • Plastique, carton, bois
  • 9 x 79.2 x 50 cm
  • 998 01 38

Möbius House, Het Gooi, 1993-1998

Projet réalisé

Traduction spatiale du concept de « manimal », la Möbius House résulte d’un processus formel, croisement de « forces mobiles » devenues inextricables : ruban de Möbius, paysage, mouvement, déploiement du temps... Destinée à un couple travaillant à la maison et à leurs deux enfants, la maison d’une superficie de 550 m2 se déroule comme une bande sans début ni fin, distribuant les espaces en une séquence continue, conduisant du jour à la nuit et du travail au repos avec des lieux de rencontre possibles. Deux trajectoires indépendantes mènent d’une part, d’un studio de travail, au premier niveau à l’ouest, à un autre au second niveau à l’est, et d’autre part, d’un séjour, au premier niveau à l’est, à une chambre à l’ouest. Sur ces parcours, espaces de vie commune et espaces de repos et de travail s’emboîtent, se déboîtent, se suspendent et s’enlacent, en une complexe enfilade. Ce mouvement infini constitue le principe même de la maison et se traduit par un plan ouvert, des espaces non-cloisonnés, une ambiguïté spatiale, des jeux de transparence de parois de verre qui accentuent la fluidité. Se recoupant et se rejoignant continuellement, extérieur et intérieur alternent sans que l’on soit capable d’indiquer où se situent les pôles de changement. Usant constamment de cette stratégie de limites spatiales et fonctionnelles imprécises, UNStudio oblige les habitants à réinterpréter leur cadre de vie et à assumer des espaces laissés vacants, donc à inventer.

Nadine Labedade

Inventaire / diaporama [21]