Recherche avancée

servo

©François Lauginie

  • In the Lattice, 2002
  • Maquette
  • Résine et film translucide
  • 8 x 26 x 24 cm
  • 003 05 01 a

In the Lattice, 2002

L’installation interactive In the Lattice approfondit la réflexion de servo sur les processus de fabrication engagée dans les projets Nurbline, Speeline et Cloudline. Contrairement à ces derniers, In the Lattice permet la définition d’un auteur à l’identité plurielle ainsi que l’élasticité de l’ensemble en alliant interactivité du système et possibilité d’entrées multiples et simultanées. L’installation est constituée de tables à surface réactive, de modèles issus des techniques de prototypage rapide et d’écrans plasma. La manipulation des modèles physiques sur les différentes tables transforme le modèle numérique, sans cesse réactualisé en fonction des interactions multiples des visiteurs. Sa forme mouvante est ainsi l’expression d’un processus de conception « décentralisé », d’un réseau d’acteurs et de décisions, qui dissout la notion-même de paternité de l’objet. Dès lors, la traduction physique de ce dernier ne représente plus un instant T au cours du processus créatif, soit une fraction des schémas formels qu’il a pu connaître sous sa forme virtuelle. Pourtant, on ne peut pas évoquer ici l’idée de singularité de l’objet : dans In the Lattice, ce n’est pas le « sur mesure » de masse qui est abordé, la customisation, mais la personnalisation d’un système modulaire, donnant un sens nouveau à la notion de préfabrication en architecture.

Nadine Labedade

Inventaire / diaporama [5]