Recherche avancée

ONYX

©François Lauginie

  • The Rule, 1970
  • Signature Woodson Rainey
  • Affiche
  • Sérigraphie sur papier
  • 51.7 x 73.5 cm
  • 000 06 16

ONYX Posters, 1968-1971

Les affiches d’ONYX offrent un remarquable témoignage de la démarche expérimentale et iconoclaste du groupe dans le contexte contestataire de la scène américaine des années 1960-1970. Du point de vue conceptuel et dans le langage figuratif utilisé, ces œuvres constituent une sorte de prototype de ces phénoménologies funk à travers lesquelles l’architecture s’exprimait de façon spontanée et libérée, comme une façon consciente de s’auto-exclure du processus de production-consommation. ONYX soignait chaque aspect et chaque détail de ses affiches, du graphisme et du choix des couleurs (habituellement en bichromie) jusqu’au texte, souvent ironique et volontairement crypté. L’affiche Daily Earth Chronicle (ONYX/Williams, 1968) est en noir et jaune, tandis que Calendar (ONYX/Woodson Raney, 1969) est en blanc et violet, Parsec City (ONYX/Michael B. Hinge, 1968-1970) en bleu et blanc, The World Map (ONYX/Woodson Rainey, 1971) en vert et blanc, Function Follows Form (ONYX/Williams, 1969) et The Rule (ONYX/Woodson Rainey, 1970) en noir et blanc. À la seule exception, peut-être, de Parsec City, qui reproduit une structure technologique d’aspect futuriste, les affiches sont le résultat d’une complexe opération de montage, entre graphisme et texte, où la composition géométrique du dessin est tempérée par des motifs manifestement inspirés par la culture alternative de l’époque, du supergraphisme pop aux motifs psychédéliques caractéristiques de la génération hippie.

Inventaire / diaporama [6]