Recherche avancée

Asymptote

©François Lauginie

  • Hydrapier, Haarlemmermeer, 2001
  • Dessin
  • Impression sur papier
  • 45.6 x 61 cm
  • 006 05 10

Hydrapier, Haarlemmermeer, 2001

Projet réalisé

Construit pour l’exposition internationale d’horticulture The Floriade 2002 à Haarlemmermeer près de l’aéroport Schiphol d’Amsterdam, HydraPier, la digue, s’impose par des formes fuselées qui évoquent tout autant les ailes d’un avion que la coque d’un navire. Cette enveloppe procède d’une double fusion avec son environnement, l’eau et le ciel traversé d’avions. Tirant parti du fonds de lutte entre terre et eau (zone de polder), mais aussi entre paysage naturel et recomposé, entre réel et artifice technologique, Asymptote fonde son bâtiment sur l’opposition entre l'eau et la terre : le pavillon d'environ soixante-cinq mètres de longueur se profile en deux plans inclinés qui s'écartent à l'endroit même de la césure terre/eau, déterminante pour l’histoire de la région. Ce rejet permanent de l’eau vers la mer se matérialise à travers deux cascades situées précisément à l’emplacement de cette fracture, axe d’articulation mais aussi entrée du bâtiment. Créées et calculées par ordinateur, les surfaces à double courbure s’ouvrent et se ferment alternativement tant au niveau des « ailes » que du fuselage. Les concepteurs ont souhaité créer un « paysage » architectural dynamique résultant d’une combinaison de forces à la fois naturelles et technologiques. Le flux continu de l’eau, contrôlé en permanence par des pompes, engendre des surfaces d’apparence fluide, réfléchissante et brillante : Asymptote « liquéfie » littéralement la structure dans son environnement aqueux, la faisant ainsi disparaître aux yeux de ceux qui la survolent en avion.

Inventaire / diaporama [16]