Accueil/Collection/Collection Art et Architecture/Asymptote/Steel Cloud (Los Angeles West Coast Gateway)
Recherche avancée

Asymptote

©Olivier Martin-Gambier

  • Steel Cloud (Los Angeles West Coast Gateway), 1988
  • Dessin
  • Adhésif sur tirage papier
  • 75 x 100 cm
  • 993 04 03 D

Steel Cloud (Los Angeles West Coast Gateway), 1988

En 1989, Asymptote reçut le premier prix du concours international pour la conception du Los Angeles West Coast Gateway, un monument destiné à célébrer la face pacifique de l’immigration américaine. Le Steel Cloud, projet non réalisé, est conçu comme une « porte de ville » spectaculaire au-dessus de l’autoroute conduisant à Hollywood. Il substitue au type d’architecture verticale monolithique une structure horizontale sans murs, comme dépecée. Gigantesque, étirée horizontalement sur une longueur de près de 500 mètres, le Steel Cloud renverse l’idée du vide surplombant l’autoroute en récupérant cet espace mort de 8 mètres de hauteur en une ville au-dessus de la ville. Sa structure cruciforme est essentiellement composée d’un enchevêtrement de plans inclinés sans aucune parallèle. Les fonctions de ce vaste ensemble suspendu où règnent mobilité et activité (Musée de l’Immigration, aquariums, jardins, théâtre, cinémas, bibliothèque) répondent au profil d’une ville d’attractions. Mais cet assemblage architectural renverse constamment toute notion d’échelle et d'organisation. Ainsi, les deux aquariums comme les jardins suspendus se balancent dans l’air et oscillent en des rythmes variés. Le Musée historique est un long espace incliné coupant le ciel ; un parc de sculptures décolle littéralement de l’ensemble ; les cinémas se découvrent ; des extraits de livres de la Bibliothèque généalogique sont projetés en différentes langues sur d’immenses écrans électroniques. Espace ouvert rempli d’air et de vent où la proportion des espaces fonctionnels est faible par rapport à l’ensemble, le « nuage d’acier » est saisissable de ses 6 côtés de deux façons : par les visiteurs dans un parcours lent et local ; par les automobilistes qui, à 100 km/heure, durant 18 secondes, en ont une vision globale en accéléré.

Inventaire / diaporama [7]