Recherche avancée

Daniel Libeskind

©Olivier Martin-Gambier

  • Berlin City Edge, Bauausstellung Site Model, 1987
  • Maquette A
  • Maquette
  • Carton, tirage papier, métal, bois sur socle bois
  • 30 x 270.4 x 145.2 cm
  • 991 06 01

Berlin City Edge, 1987-1988

Conçu en 1987 avant la chute du mur de Berlin, Berlin City Edge est composé de deux maquettes au 1/200ème et de quatre images numériques. Pensé dans le cadre de la réhabilitation du quartier de Tiergarten à Berlin ouest, quartier en friche qui avait subi de très graves dommages durant la guerre, ce projet tisse dans la trame serrée du lieu une structure portant les stigmates de l’histoire. Transformant l’horizon en ligne oblique s’étirant sur 450 mètres de long, Libeskind envisage un bâtiment qui enjambe le site et ouvre l’espace depuis un point pivot. La maquette A nous montre le site marqué de blessures en forme de trous dans le sol. Les textes, citations et documents photographiques d’anciens projets de ville, de bâtiments existants ou disparus évoquent cette histoire, visible ou non, de la ville. La maquette B, sorte de négatif de la première, matérialise Berlin avec ses 75 millions de mètres cubes de décombres qui rehausseraient virtuellement le niveau de la ville de 28 mètres. Ce chiffre se trouve logiquement inscrit à une extrémité du projet et sa signification est à chercher également dans l’histoire architecturale du lieu et dans celle du cinéma. « Montage » de références, cette ville-texte raconte l’éclatement, la dislocation et la reconstruction. Les images numériques de Libeskind, « projections psycho-cybernétiques » de Berlin, dissocient puis recomposent les significations et nous livrent, par exemple, une vue de l’élévation depuis l’est de la terre en une espèce de radiographie où figure l’Eve de Lucas Cranach, ou bien une vue avec l’ange de l’Annonciation évoquant Les ailes du désir de Wim Wenders.

Nadine Labedade

Inventaire / diaporama [6]