Recherche avancée

OMA (Rem Koolhaas)

©Olivier Martin-Gambier

  • New Welfare Island, 1975
  • Dessin
  • Encre sur calque
  • 118 x 105 cm
  • 993 01 34

New Welfare Island, 1975

New Welfare Island est un projet pour le sud de Roosevelt Island – anciennement appelée Welfare Island – située entre Manhattan et le Queens, puis repris dans le manifeste rétroactif New York Délire. La grille de Manhattan, plus précisément celle entre la 50e et la 59e rue, est prolongée en huit blocs au-delà de l’East river sur la partie sud de Welfare Island. Chacun de ces blocs est confié à un architecte travaillant indépendamment des autres. Selon Koolhaas, le projet « prétend ressusciter et réinterpréter certaines des caractéristiques architecturales de Manhattan, notamment le mélange des éléments populaires et métaphysiques et une dimension spectaculaire inégalée » : un centre de convention est implanté au nord du tapis roulant qui suit le cours de la rivière. Au sud, les lots inoccupés sont destinés à recevoir à titre posthume des projets proposés pour Manhattan, dont un Architecton de Malevitch. Plus bas se succèdent un port intérieur, un yacht et une piscine chinoise. A la pointe sud de l’île s’érige sur un « block » le « Palace of Welfare Hotel », véritable ville dans la ville, composé de sept tours et de deux barres faisant face au RCA de Manhattan. Chaque tour contient un club en son sommet, dont la thématique dépend de la vocation symbolique des aires du rez-de-chaussée. Entre Manhattan et Welfare Island navigue un gigantesque « Radeau de la Méduse », « synthèse et illustration des convulsions au milieu desquelles se débat Manhattan-Metropolis, symbole de la nécessité et de l’impossibilité de s’échapper » (Rem Koolhaas).

Inventaire / diaporama [5]