Recherche avancée

Kengo Kuma

©Philippe Magnon

  • Bamboo House, 2000
  • Maquette
  • Bois, bambou, plastique, système électrique
  • 43 x 84 x 49 cm
  • 001 01 03

Bamboo House, 2000

Ce projet de maison en bambou réinterprète la maison traditionnelle japonaise. La principale qualité du matériau, selon Kuma, est qu'il ne nécessite aucun façonnage, alors que, d'une façon ou d'une autre, tous les autres bois sont transformés avant leur utilisation dans la construction. Employé dans sa forme d'origine, le bambou, tout à la fois plante et matériau, conserve son intégrité. La Bamboo House, étagée sur deux niveaux, met en œuvre cette plante/matériau de deux manières différentes. Entourée d’un jardin de bambous plantés en pleine terre, la maison revêt dans sa partie supérieure une double peau de tiges et de verre. Mais ici, chacune des plantes a méticuleusement été débarrassée de ses joints internes, et remplie de béton armé afin de consolider la structure. Kuma instaure ainsi une forme de gémellité entre la maison et le jardin naturel, entre l’apparence des tiges fanées de la structure et le caractère vivant des tiges vertes et ondoyantes du jardin : à travers les lignes espacées de la paroi, on aperçoit confusément celles du jardin de bambous. Converties en particules isolées, les tiges enveloppant l’espace interne composent de multiples trames apparaissant parfois comme des surfaces pleines, parfois comme des surfaces transparentes selon la place de l’occupant. Ce principe de construction fut appliqué par Kuma dans la maison Great (Bamboo) Wall réalisée à Pékin en 2002.

Nadine Labedade

Inventaire / diaporama [12]