Limites à l'infini

Maison de l’architecture de Normandie, Rouen

04/03/2016
21/05/2016

La ville au loin
Collection Frac Centre-Val de Loire

« La Ville s’éloigne », nous dit Jean-Luc Nancy, « elle s’est éloignée désormais à une distance qui tendanciellement couvre le territoire entier ». Tandis que la vision moderne du monde s‘était forgée dans un rapport critique du proche au lointain, dans un va-et-vient continu entre microcosme et macrocosme, quelles formes d’« éloignement » peuvent subsister au XXIe siècle, à l’heure où l’Anthropocène se définit comme une ère des proximités ?

L’exposition Limites à l’infini engage ce questionnement à travers une série de projets utopiques des années 1960 à nos jours. Yona Friedman, Archigram ou Charles Simonds proposent des modèles d’existence communautaire fondés sur le désir comme agent de transformation urbaine et sur une forme d’« hospitalité absolue ».

Devenues des icones de la culture contemporaine, ces « nouvelles babylones » inspirent aujourd’hui la recherche d’agences comme Dogma ou Ian+. Par le collage, le dessin ou l’installation, il s’agit de produire une critique du monde contemporain, d’affirmer le «projet urbain » comme un laboratoire d’échanges entre l’intime et le collectif, comme un espace de création permanente et d’anticipation.

Trois concepts – instant, limite, infini – structurent ce parcours inédit à travers la collection du Frac Centre-Val de Loire, qui développe une identité singulière autour du rapport « art et architecture » et où le langage visionnaire des architectes s’entremêle aux productions oniriques des artistes.

Maison de l'architecture de Normandie

48 rue Victor Hugo - 76000 Rouen
02 35 71 85 45
man-leforum.fr