Madrid, Octobre 68

La scène expérimentale espagnole

PROCHAINEMENT

12/10/2018
24/02/2019

À l’automne 2018, le Frac Centre-Val de Loire inaugure la première exposition dédiée en France à la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980.

En 1968, le premier ordinateur fait son apparition dans l’université espagnole, marquant le début des activités du Centre de Calcul. Après des décennies d’isolement culturel, des artistes, des architectes et des musiciens se lancent alors dans une réflexion autour de l’exploitation de l’ordinateur dans leurs processus créatifs. Le Centre de Calcul devient l’espace de liberté créatif le plus significatif de la fin de la dictature en s’affirmant alors comme une structure d’expérimentation collective, dans un contexte où le rassemblement « avait une signification particulière, presque subversive ».

L’immunité assurée par l’aura de la technologie, en apparence non-idéologique, permet au Centre d’impulser un élan sans précédent à l’innovation espagnole restée en gestation. S’ensuit une double rupture : l’effondrement du bloc culturel imposé par le régime politique ; la disparition des frontières entre les différents champs de la création, ouvrant l’expérimentation à de nouvelles voies d’expression.

L’exposition, déploie de manière exhaustive, l’œuvre historique de Javier Seguí de la Riva, et forme le corpus nécessaire pour comprendre le contexte de l’époque et relier entre elles les œuvres des architectes et des artistes dans un questionnement permanent autour des cohabitations entre imaginaire et expérimentation.

Quant aux formes en mouvement de Jose Luis Alexanco, elles côtoient les Figures impossibles de José María Yturralde, en dialogue avec la poésie d’Ignacio Gómez de Liaño.

Avec les œuvres de : José Luis Alexanco, Manuel Barbadillo, Ana Buenaventura, Luis De Pablo, José Miguel de Prada Poole, José Luís Gómez Perale, Ignacio Gómez de Liaño, Luis Garcia Núñez Lugán, Abel Martín, Juan Navarro Baldeweg, Enrique Salamanca, Guillermo Searle, Eusebio Sempere, Francisco Javier Seguí de la Riva, Soledad Sevilla, José María Yturralde


Informations pratiques

Vernissage le jeudi 11 octobre 2018
Exposition du 12 octobre 2018 au 24 février 2019

Avec le soutien d'Acción Cultural Española (AC/E)
à travers le Programme for the Internationalisation of Spanish Culture (PICE),
dans le cadre des Mobility Grants