Recherche avancée

Günther Domenig & Eilfried Huth

©Philippe Magnon

  • Stadt Ragnitz, 1969-2001
  • Maquette
  • Plastique, plexiglas, peinture
  • 110 x 180 x 105 cm
  • 000 02 25

Stadt Ragnitz, 1963-1969

Concours

En 1969, Eilfried Huth et Günther Domenig remportent le concours d'Urbanisme et d'Architecture à Cannes avec un projet de mégastructure développé dès 1963 pour la ville de Ragnitz en Autriche, devant un jury composé notamment de Louis Kahn et de Robert Le Ricolais. Ce projet consiste en une infrastructure, préfabriquée industriellement, dans laquelle viennent s'intégrer les « clusters », cellules spatiales en matière synthétique, pour les habitations. Ainsi libéré, le sol doit offrir le plus d’espace possible aux loisirs, jeux, ménageant des espaces de verdure à proximité des habitats. Ici la circulation fait partie de la planification ; les parkings prennent place en sous-sol. À l'ossature primaire urbaine se greffe ainsi la structure secondaire des enveloppes climatiques de logement qui se divisent en volumes individuels étagés pour la plupart en plusieurs niveaux et intégrant des espaces découverts : terrasses, jardins suspendus. La consommation et le pouvoir d’utilisation remplacent ici la propriété. Dans cet « habitat urbain industrialisé », l'architecture fournit un « approvisionnement sensoriel et biologique ». Projet de mégastructure, la ville se définit ainsi par sa capacité infinie d'extension, sa modularité, sa liberté de planification à travers son ossature ouverte. L'espace urbain devient un réseau d'agglomérations, de libre implantation des cellules d'habitat. Dans l’ouvrage historique qu’il consacre en 1976 aux mégastructures (Urban Futures of the Recent Past), le critique Reyner Banham considérera Stadt Ragnitz comme le projet de mégastructure le plus complexe et le plus abouti.

Inventaire / diaporama [42]