Recherche avancée
Krist Residence, Stella Maris, Long Island, Bahamas

©Philippe Magnon

Krist Residence, Stella Maris, Long Island, Bahamas, 1998

Peter Zellner
  • Architecte (1969)

Peter Zellner conçoit une architecture de fusion entre le contexte et le paysage. Entre contextualisme et expressionnisme, ses projets s’insèrent dans le paysage naturel ou urbain jusqu’à s’imbriquer dans le terrain et fusionner avec le sol (Terrain House, 1997). Les matériaux y sont choisis pour leur capacité à s’altérer avec le temps et ainsi gommer les frontières entre nature et objet conçu par l’homme. La maison peut naître d’un glissement du sol en un plissement de bandes qui définissent l’ossature, comme la Krist Residence. Mais le bâtiment n’est jamais simplement une extension du paysage. Peter Zellner revendique plutôt un espace hybride renversant le rapport hiérarchique habituel entre projet et site (Moto House, 1996 ; Jetty House, 1993-95). Le projet (Matta) Clark County (2009) pour le comté de Clark dans le Nevada se fond également dans son contexte, social cette fois. A l'instar des « trouées» de Gordon Matta-Clark, une trame vient trancher en quatre parties l'image archétypale du pavillon de banlieue.  La rénovation du centre commercial LTSC au centre de Los Angeles répond aux mêmes ambitions : recréer des conditions favorables à la vie d'un quartier en partie abandonné. Le loft Toy Factory à Los Angeles, l'aménagement du salon et bar Redcat au Disney Concert Hall de Frank Gehry, la conception de nombreuses galeries aux États-Unis et en Europe explorent quant à eux les plissements des parois et la complexité des potentialités spatiales qui en résultent.

Architecte australien né en 1969, Peter Zellner est diplômé de l'Institut de technologie de Victoria en Australie et de l'Université de Harvard où il a étudié sous la direction de Rem Koolhaas. En 1998, il fonde sa propre agence, Zellner Architecture Research qui deviendra ZELLNERPLUS en 2004. Implantée à Culver City en Californie, l'agence conçoit des aménagements intérieurs, des habitats individuels, des équipements publics et des espaces de bureaux. Enseignant au RMIT à Melbourne puis à la Harvard Graduate School of Design et au SCI-Arc en Californie, Zellner est également critique d’architecture et organisateur d’expositions. Il a publié de nombreux articles et ouvrages remarqués sur les implications architecturales de la recherche numérique – Pacific Edge : Contemporary Architecture on the Pacific Rim (1998), Hybrid Space (1999), Sign as surface (2004) et Emergent : Structural Ecologies (2009).

Nadine Labedade