Recherche avancée
Home

©François Lauginie

Home, 1999

Sylvie Ungauer
  • Artiste (1963)

Le lien, le nœud, tout ce qui tisse, lie ou relie sont des thèmes récurrents dans le travail de Sylvie Ungauer. Cette artiste s’intéresse aux réseaux qui structurent notre société, mais aussi à la relation entre l’individu, son lieu de vie et le monde extérieur. La mise en réseau de divers protagonistes qu'elle initie dans nombre de ses projets fonde également une part de sa démarche artistique. Sortir du musée, aller dans la rue, vers les gens, explorer les lieux ont très tôt constitué des impératifs. L'artiste utilise en priorité des matériaux dits « vecteurs », comme la vidéo, la fibre optique ou encore le réseau Internet. At Home (2000) et Synapse (2002) sont deux œuvres qu'elle a, par exemple, réalisées en tricotant de la bande vidéo. Toutes deux parlent de la maison, du foyer, des relations qu’entretient l’habitant avec le monde. Leur organisation conçue à partir du schéma de l’hélice de la chaîne d’ADN, renvoie aussi à l’infiniment petit, c'est-à-dire à ce qui nous structure fondamentalement. Le questionnement qu'elle construit autour du « home », du « chez soi », de l' « habiter », se décline dans ses installations, ses vidéos et dans ses interventions publiques. Dans un projet réalisé à Genève, Stand by (2001), elle invitait les passants à faire une pause en se glissant dans l'un des 60 coussins bleus mis à disposition pour se protéger des agressions. Avec Habiter (2001), un ensemble de quatre habits destinés à être « portés », Ungauer met en œuvre un abri mobile susceptible d'interroger les modes d’occuper l’espace, même provisoirement. On retrouve ces préoccupations dans Nowhere/ Everywhere (2009), une vidéo dans laquelle des personnes déplacent des petites maisons en carton depuis Brest jusqu'à Gagnon au Québec dans une « quête du lieu idéal » pour tenter de se construire, vainement cependant, un autre chez-soi. 

Sylvie Ungauer vit et travaille à Brest. Diplômée de l'École Nationale des Beaux-Arts de Lyon en 1987 (DNSEP), elle enseigne depuis 2005 à l'École supérieure d'arts de Brest, département vidéo/image après être intervenue à l'Université Paris VIII et dans les Écoles d'art du Havre et de Cergy. Elle obtient des bourses en 1991 et 1992 et séjourne à Stuttgart et Dortmund en Allemagne où elle exposera à plusieurs reprises par la suite. Entre 1997 et 2000, elle réalise des résidences à l’ENSA de Bourges en collaboration avec le FRAC Centre, à l'Arteppes, Espace d'art contemporain (Annecy) et à l’Atelier Calder (Saché). De nombreuses expositions personnelles lui ont été consacrées en France et en Allemagne. Trois œuvres ont fait l'objet de commandes publiques : Archipel (2008) à Quimper, Babel Composition (2005) à Saint-Jean-de-Braye, Panorama (2004) à Orléans.

Nadine Labedade