Recherche avancée
Projet/Cinéma

©François Lauginie

Projet/Cinéma, 1998

Kristina Solomoukha
  • Artiste (1971)

Le travail de Kristina Solomoukha est très lié à l’architecture, à son histoire, à sa symbolique et au contexte urbain. Sa démarche interroge la dynamique des réseaux qui a radicalement modifié notre appréhension et notre usage de l’espace urbain. Ses objets mettent en place une pragmatique de l’espace : pylônes, lignes de tension, phares, paysages suburbains, nœuds autoroutiers, immeubles logotypes (Maisons logos, 2002 ; Le jardin du Copyright, 2002), tous lieux sans qualité, signes génériques d’une déréliction urbaine. Ces représentations, picturales ou tridimensionnelles, entre sculpture et maquette, détournent les codes visuels et idéologiques qui régissent notre perception de l’espace, pour se donner comme des objets de décor Potemkine, des accessoires de film, hors du temps, hors d’usage, dans leur isolement et leur absence de communication ou d’échange. Kristina Solomoukha se joue ainsi des valeurs identitaires de l’architecture, mettant en crise ses signes de reconnaissance. Les systèmes formels, poussés à outrance, sont devenus des réceptacles vides pour un sujet disparu. Le caractère héroïque de la modernité, les signes de l’industrialisation et de la technologie conquérante, se résument désormais aux linéaments de logotypes exsangues.

Née à Kiev en Ukraine, Kristina Solomoukha est diplômée de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l'École Régionale des beaux-arts de Nantes et réalise une quatrième année à l'École d’Architecture de Paris Malaquais en 2002. Elle obtient de nombreuses bourses et résidences en France et à l’étranger, notamment à Berlin (Villa Medicis Hors les Murs en 1999 et la Sommerakademie en 2003) et à Sao Paulo avec l’A.F.A.A. (2005). Depuis 2003, elle enseigne à l'École Régionale des Beaux-Arts de Rennes et depuis 2008, à l'Université d'Art et de Design de Genève en Suisse.