Recherche avancée

Charles Simonds

  • Dwellings Winter, 1974
  • Film
  • 14 min
  • Film couleur
  • Donation Charles Simonds
  • 009 105 01

Dwellings Winter, 1974

Au début des années 1970, Charles Simonds se fait connaître par ses interventions dans les rues de New York. L’artiste sculpte sur les trottoirs et dans les anfractuosités des immeubles du Lower East Side des architectures miniatures, à l’aide de minuscules briques d'argile et d’une pince à épiler. Ces « dwellings » sont les vestiges d'une civilisation fictive dont l’artiste a imaginé l'histoire et tout un système de croyances. Forteresses déchues ou laissées à l’état de ruine, ces constructions introduisent un principe chaotique dans l’espace public en faisant surgir des formes d’habitat primitif appartenant aussi bien à l'archéologie qu’au monde du rêve et de l’enfance. Le film permet à Simonds de conserver une trace de ses œuvres éphémères, tout en restituant l’enjeu contextuel et sociologique de ses interventions. Plus que l’objet fini, c’est l’acte de construire qui vaut ici dans un rapport critique au temps et à l’espace de la ville. Les films Dwellings et Dwellings Winter multiplient ainsi les jeux d’échelle et les effets de contrastes, montrant par exemple le sculpteur imperturbable devant l’agitation d’un quartier populaire en pleine restructuration.

Aurélien Vernant

Inventaire / diaporama [1]