Recherche avancée
Pièce de monnaie

Pièce de monnaie, 1992

Hermann Pitz
  • Artiste (1956)

Usant de tous les moyens créatifs que le XXe siècle ait mis à la disposition de l'art (photographie, collages, objets trouvés, ready-made...), le travail d'Hermann Pitz peut se définir comme un art combinatoire. Son œuvre révèle les relations complexes entre l'objet, l'image et le spectateur. L'une des bases de son travail est la recherche qu'il mène depuis ses débuts sur la lumière et les phénomènes optiques. Dans ses œuvres, il met en scène différents outils qui lui permettent de « jouer » avec l'image tels que les miroirs paraboliques (Studio Düsseldorf, 1992), le miroir convexe (Boeken, 1993), des loupes (Babyboxen, 1986) ou des lentilles de verre. Se remémorant ses jeux d'enfant, il s'intéresse d'abord aux phénomènes de lumière provoqués par l'accumulation de gouttes d'eau sur différentes surfaces qu'il tente de photographier (Goccie d'Aqua, 1988). Ces gouttes d'eau trouvent rapidement leur pendant scientifique dans l'utilisation de la lentille de verre à plan-convexe (Forme Entière, 1987/94). Promenées sur les lignes d'un paysage dessiné en miniature, ces gouttes de verre mettent l'image en mouvement ; celle-ci apparaît ou disparaît selon la position du spectateur. Très tôt, Pitz a commencé à bricoler de petits objets de papier découpés à partir d'un patron. En 1979, il construit de petites maquettes de maisons à trois niveaux. Certaines sont l'exacte réplique d'une architecture, avec des portes, des fenêtres, des vitrines en rez-de-chaussée. D'autres, de forme identique, sont construites avec des papiers aux motifs variés tels que des textes, un plan de ville, des photographies de pin-up... La forme restant la même, une contradiction naît entre ce que l'on connaît et ce qui est réellement donné à voir. L'objet est perverti par le motif dès lors que celui-ci est identifiable.

Hermann Pitz vit et travaille à Düsseldorf et à Amsterdam. Entre 1975 et 1981, il étudie la peinture à la Hochschule der Künste de Berlin. Il se fait connaître en 1978 avec la série d'expositions Räume qu'il organise avec les artistes berlinois Raimund Kummer et Fritz Rahmann sous le nom du groupe Büro Berlin. Depuis, plusieurs expositions internationales, individuelles et de groupe ont été organisées à Berlin, Rotterdam, Hambourg, à la documenta VIII et IX, à la Biennale de Venise, à Stuttgart, Bruxelles, Paris et New York. Il est lauréat de plusieurs prix en Allemagne dont le prix de la critique pour le projet Büro Berlin en 1987 et il reçoit le Deutscher Künstlerbund à Berlin en 1994. Hermann Pitz développe également une activité d’enseignant (Rijksakademie, Amsterdam, 1990-2003 ; Akademie der Bildenden Künste, Munich, depuis 2002 ; Newcastle University, 2010).