Recherche avancée
Compact City

Compact City, 1963-1964

Walter Pichler
  • Artiste (1936 - 2012)

L’œuvre de Pichler est marquée par une approche spirituelle et quasi-magique de l’espace architectural et de l’objet sculptural, indissociable de son intérêt pour les cultures et les objets préhistoriques ou non-occidentaux. Dans le contexte des années 1960, sa démarche « archaïsante », conceptuelle et anti-rationaliste incarne une sorte d’opposition fondamentale, partagée à l’époque par d’autres architectes autrichiens comme Hans Hollein et Raimund Abraham. Après une première série de projets architecturaux (1962-63), où il aborde des questions formelles de plasticité et de symétrie, Pichler se confronte à une forme d’anti-fonctionnalisme. En 1963, sa collaboration avec Hollein débouche sur une exposition décisive à la galerie nächst St. Stephan de Vienne, principale plate-forme de l’avant-garde autrichienne à l’époque. Celle-ci deviendra l’acte de naissance de la scène expérimentale viennoise, dont émergeront des groupes tels que Coop Himme(l)bau ou Haus-Rucker-Co. La même année, Pichler revient d’un voyage aux Etats-Unis avec plusieurs propositions architecturales et urbanistiques radicales, comme Compact City (1963-64). Au début des années 1970, Pichler envisage l’espace architectural comme un lieu ritualisé, dans lequel l’homme est soumis au pouvoir des objets. Il se confronte de manière ludique à la société de consommation à travers des objets ironiques et des installations spatiales (Prototypen) évoquant la science-fiction. Ces objets prothétiques et interactifs présentent une forte dimension cultuelle et introduisent le corps comme domaine d’expérimentation. Dans le même temps, il acquiert une ferme dans le sud du Burgenland, où il installe ses objets à une échelle 1:1 dans des environnements architecturaux conçus spécifiquement pour les accueillir. Ces interventions s’articulent de manière concentrique autour de l’atelier, noyau à la fois spatial et intellectuel où se joue pour l’artiste une intégration sensitive de l’architecture et de la sculpture.

Originaire du sud du Tyrol, Walter Pichler émigre en Autriche pendant la Seconde Guerre mondiale. De 1952 à 1955, il fréquente l’École technique d’Innsbruck, et après des études de graphisme à l’École des arts appliqués de Vienne, il s’intéresse à l’architecture. Après un voyage aux Etats-Unis et au Mexique où il visite les temples mayas en 1962, l’exposition Architektur à Vienne en 1963 le propulse au premier plan de la scène artistique autrichienne. Dessinateur, sculpteur, figure emblématique et tutélaire de l’architecture radicale des années 1960 et 1970, Walter Pichler a fait l’objet de nombreux ouvrages et expositions à travers le monde et figure dans les plus prestigieuses collections. Jusqu'à sa disparition en 2012, il poursuivra ses recherches dans sa maison de St-Martin en Autriche, œuvrant à la réalisation d’une synthèse des arts personnelle.