Recherche avancée
Images for Maeve Connolly and Sadie Murdoch

Images for Maeve Connolly and Sadie Murdoch, 2010

Charlotte Moth
  • Artiste (1978)

L’univers photographique de Charlotte Moth se fonde sur l'expérience de la sculpture, de l'architecture, du cinéma et puise dans les lieux communs de la représentation moderniste. La série d'images Photo for Falke Pisano (2002-2010) traduit explicitement, par sa rigueur formelle, l'intérêt que l'artiste néerlandaise Falke Pisano porte elle-même à la sculpture moderniste. Les séries View of La Vitrine (2009) et At the time of dawn and dusk, volumes appear and disappear (2008) exposent elles-aussi des espaces cubiques, purs, sans artifice ornemental. Les Protagonistes (2010) prennent pour cadre la célèbre rue Mallet-Stevens à Paris conçue en 1927 par l'architecte sur les bases d'un art « essentiellement géométrique », où dominent cubes et angles droits. Au moyen d’accessoires (projecteurs, ballons, écrans, miroirs...), Charlotte Moth confère à la rue moderne une dimension fantasmagorique. Ces photographies seront également utilisées pour la réalisation de son photo-film The Absent Forms (2010) dans un agencement qui associe image et son. « En m'intéressant à la matérialité de l’image, à son potentiel, j'ai été amenée à questionner la source de cette image et l’expérience qui la produit » écrit l'artiste. Des installations de rideaux à sequins dans des espaces conventionnels d’exposition – installations ensuite photographiées – insistent sur la fonction de représentation du rideau et de l'image puisque derrière l'un et l'autre se cache un mystère, d'où le titre de la série Behind every surface there is a mystery, a hand that might emerge (2009). Depuis 1999, l'artiste a entamé la constitution d'une base d'images photographiques intitulée Travelogue, un ensemble regroupant des vues d'architectures, de paysages et d'éléments décoratifs.

Charlotte Moth est née à Carshalton au Royaume-Uni et réside à Paris depuis 2007. Elle a étudié au Kent Institute of Art and Design de Canterbury puis à la Slade School of Art de Londres et à la Jan van Eyck Academie de Maastricht. Elle a exposé au Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart (2011), à la Halle für Kunst de Lüneburg (2010), au Kunstverein für die Rheinlande und Westfalen, Düsseldorf, à FormContent, Londres (2009) et à Hermes und der Pfau, Stuttgart (2008). Elle a obtenu une résidence au Schloss Bleckede, à l'Irish Museum of Modern Art, Dublin (2009) et au Pavillon du Palais de Tokyo (2008). Plusieurs projets de collaboration avec l'artiste Peter Fillingham jalonnent aussi son parcours. Elle a reçu en 2010 le prix de la création de la DRAC Ile de France et de la Ville de Paris.