Recherche avancée
Swatch Car Show Room, Barcelona

©François Lauginie

Swatch Car Show Room, Barcelona, 1992

Enric Miralles
  • Architecte (1955 - 2000)
www.mirallestagliabue.com

La démarche d’Enric Miralles s'apparente à un « déconstructivisme critique » : il met le système formel défini par les architectes déconstructivistes à l'épreuve d'une culture et d'un territoire spécifique. À travers la fragmentation des composants architecturaux, l'absence de hiérarchie entre éléments porteurs et éléments portés, ou la disparition de toute articulation au profit de la juxtaposition et de l'accumulation, il exprime la puissance de gestation de la terre et désigne le sol comme la matière même de l’architecture. Dans ses projets (Cimetière d'Igualada, 1984-1994 ; Stand olympique de Tir à l'Arc, 1992), le travail d'excavation et de talutage se substitue aux procédures traditionnelles d’assemblage et de fabrication. Miralles s’intéresse moins aux objets qu’à leur processus d’apparition, leur « émergence », questionnant la relation entre formes artificielles et vivantes. Ainsi, la toiture du Nouveau Parlement Ecossais (Edimbourg, 2004) renvoie à des feuilles d'arbres ou à des carènes de navires renversées. Le revêtement en écailles de la façade rappelle quant à lui la peau des reptiles ou des poissons.

L’architecte Enric Miralles est diplômé de l’Escuela Técnica Superior de Arquitectura de Barcelona (1978). De 1973 à 1983, il collabore avec Albert Viaplana et Helio Piñon, avant de fonder sa propre agence en 1985 avec Carme Pinos. Il s'associe en 1990 avec Benedetta Tagliabue au sein de EMBT (Enric Miralles Benedetta Tagliabue). Depuis la disparition de Miralles (2000), l’agence est désormais dirigée par Tagliabue. EMBT bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance internationale et d’importantes expositions (IFA, France, 2001 ; Biennale de Venise, 2002 et 2004 ; MoMA, New York, 2006…).