Accueil/Collection/Collection Art et Architecture/Lotiron & Pernette Perriand-Barsac
Recherche avancée
Caravane Fleur

©Philippe Magnon

Caravane Fleur, 1967-1968

Jean-Louis Lotiron & Pernette Perriand-Barsac
  • Architectes

Jean-Louis Lotiron et Pernette Perriand-Barsac se rencontrent à la fin des années 1960, alors que l’architecture est bouleversée par de nouveaux concepts, tels que l’éphémère ou la mobilité. Le « caravaning » qui se développe massivement à cette époque et l’industrialisation des constructions (matériaux nouveaux : planchers d’avion en nids d’abeille, matériaux de synthèse, tissus de nylon, carton renforcé…) permettent l’émergence de formes nouvelles qui influenceront fortement leurs travaux. Les systèmes de papier plié japonais sont aussi à l’origine de nombreuses maquettes qui semblent définitivement en finir avec le système ancien « poteaux-poutres ». Ainsi leurs travaux proposent une vision de l’architecture légère, nomade et alternative, qui s'oppose à l’urbanisme de l’après-guerre.

Jean-Louis Lotiron et Pernette Perriand Barsac se rencontrent au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), où ils suivent notamment les cours de Jean Prouvé. Jean-Louis Lotiron (1940) est aussi étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en section architecture d’où il sort diplômé en 1969. Il y suit les cours de l’Atelier Albert et se rend au Japon grâce aux échanges de cet atelier avec celui de Masuda en 1964-65. Pernette Perriand-Barsac (1944), fille de Charlotte Perriand, photographe et biographe de cette dernière, a suivi une formation aux Arts décoratifs et dans l’atelier de sa mère, avant de rejoindre le CNAM. Jean-Louis Lotiron et Pernette Perriand Barsac poursuivent aujourd’hui, chacun de leur côté, une activité d’architecture et de scénographie.