Recherche avancée
Berlin City Edge

©Olivier Martin-Gambier

Berlin City Edge, 1987-1988

Daniel Libeskind
  • Architecte (1946)
www.daniel-libeskind.com

Architecte de renommée internationale, Daniel Libeskind est non seulement théoricien, scénographe et musicien féru de mathématiques, mais aussi directeur de deux agences à Berlin et New York et enseignant responsable d’écoles d’architecture prestigieuses. Essentiellement connu pour le Musée juif de Berlin (1989-1999) et pour avoir remporté le concours du nouveau World Trade Center (New York, 2002 – en cours), il a pourtant construit depuis une quinzaine d’années des bâtiments spectaculaires touchant des programmes aussi variés que des musées, mais également des logements, des bâtiments universitaires ou commerciaux. Jusqu’à la fin des années 1980 cependant, l’architecte se consacre essentiellement à une recherche théorique. Un double événement le propulse au devant de la scène architecturale : sa participation à la célèbre exposition Deconstructivist Architecture au MoMA de New York (1988) et l’obtention en 1987 du premier prix du concours de logements à Berlin, Berlin City Edge. Accordant à la mémoire et à l’histoire un rôle majeur, il confère à ses constructions une puissante dimension symbolique. Libeskind envisage l’expérience de l’espace comme une épreuve qui n’épargne en rien les émotions du visiteur ; de lourds volumes tranchants, des contrastes dramatiques d’espaces dilatés puis comprimés, des plans inclinés, des ouvertures biffées contribuent, par l’orchestration magistrale qu’il en fait, à saisir le corps et la conscience du visiteur (Musée Juif de San Francisco, 2008 ; Musée de la guerre à Manchester, 2001 ; Extension du musée de Denver, 2006). Qu'il s'agisse de projets de petite échelle (The Villa, 2009 ; 18.36.54, 2009) ou au contraire de vaste échelle (Schéma directeur pour Varsovie ou Dublin, projets de complexes pour Hong Kong, la Corée du Sud ou Singapore), Daniel Libeskind cherche toujours à marquer le site d’une empreinte unique.

Daniel Libeskind, né en Pologne et citoyen américain depuis 1965, commence par étudier le piano en Israël puis à New York où il arrive en 1960. Là, il s’intéresse aux mathématiques, à la peinture, enfin à l’architecture et obtient en 1970 son diplôme d’architecte à la Cooper Union de New York avec John Hejduk et rédige une thèse d’histoire et de théorie de l’architecture, Imagination et espace, à l’Université d’Essex en 1972. Enseignant, il préside également le département d’architecture de la Cranbrook Academy of Art, Michigan (1978-85) et il fonde Architecture Intermundium (1986-89), un institut privé d’architecture et d’urbanisme à Milan. Il participe en 1988 à l’exposition du MoMA à New York, Deconstructivist Architecture. Il est également lauréat de très nombreux prix d’architecture.

Nadine Labedade