Recherche avancée

Tom Kovac
  • Architecte (1958)

Architecte tourné vers l’expérimentation technologique la plus pointue, Tom Kovac défend « une expérience sensorielle de l’espace, des matières et de la lumière », à travers une « nouvelle utilisation phénoménologique des outils numériques ». Impliqué dans une recherche de nouveaux modes de production de l’architecture, de nouveaux matériaux et dispositifs de modélisation, il invente une architecture perméable à son environnement. Dans ces différents projets (Atlas House, 1996 ; Glow Bar, 1998 ; projet pour le World Trade Center, 2002 ; Fab House, 2008), se retrouve une même sensibilité pour les formes fluides, translucides, qui se combine à une recherche sur l’espace et la lumière, influencée, selon lui, par les sculptures de Richard Serra, Barbara Hepworth ou les projets de Frederick Kiesler. Conditionnée par son contexte, l’architecture de Kovac est une entité homogène où la forme se travaille jusqu’à ce qu’un bâtiment advienne, fonctionnellement, formellement et conceptuellement, afin d’impulser une expérience renouvelée de l’espace à travers une série d’événements complexes. Ainsi, sa démarche vise à créer une « nouvelle matérialité formée par des processus qui transgressent l’état inerte de l’architecture ».

D’origine slovène, Tom Kovac (1958) s’installe en 1970 en Australie à Melbourne. Il étudie au Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT University) où il obtient un Master d’architecture en 1997, et y enseigne depuis plusieurs années. Il fonde l’agence Kovac Architecture en 1990 à Melbourne, puis en 1994, la Galerie Curve Architecture. En 2001, il se voit consacrer une première exposition personnelle en France au FRAC Centre, après avoir été exposé par la galerie Aedes à Berlin et le NAI à Rotterdam. En 2003, il est présenté au Centre Pompidou dans l’exposition Architectures Non Standard, et participe cette même année à la IXe Biennale d’architecture de Venise.