Recherche avancée
Meta_HOM Estouteville, Charlottesville, Virginia

©Philippe Magnon

Meta_HOM Estouteville, Charlottesville, Virginia, 2001-2003

KOL/MAC
(Sulan Kolatan & William Mac Donald)
  • Architectes
www.kolmacllc.com

Depuis ses débuts, l’agence KOL/MAC développe des concepts et méthodologies inspirés des nouvelles technologies de l’information et de la biologie, qu’ils appliquent à des échelles variées. L’objet mobilier, architectural ou urbain est envisagé comme un système auto organisé en relation avec d’autres systèmes, dont la forme émergera de l’interaction avec son environnement. Développant la notion d’hybride, KOL/MAC exploite les possibilités combinatoires offertes par l’ordinateur afin de croiser des références liées au contexte social, géographique, économique et spatial du projet, comme s’il s’agissait de liens hypertextes. La fusion numérique (morphing) engendre ainsi une « chimère » : une combinaison continue et sans couture d’éléments disparates pris dans un tout homogène, à laquelle participe l’expérimentation de nouveaux matériaux composites. Conçue comme un organisme vivant, cette architecture s’adapte désormais aux contextes les plus mouvants. Dans Resi-Rise Skykraper (2000), évocation du métabolisme japonais des années 1960, la construction de la tour se renouvelle sans cesse grâce au plug de cellules, s’adaptant tant au marché de l’immobilier qu’au nomadisme de la population.

Sulan Kolatan (Turquie, 1958) est diplômée de la Columbia University à New York (1984) et de la Rheinisch–Westfälische Technische Hochschule à Aix-la-Chapelle ; William J. Mac Donald (USA, 1956), est diplômé en 1982 de la Columbia University. Ensemble, ils fondent l’agence KOL/MAC Studio (aujourd’hui KOL/MAC) à New York en 1988. Leurs projets sont régulièrement présentés lors d’expositions internationales (ArchiLab 2000 ; Architectures non standard, Centre Pompidou, 2003-2004) et font partie de nombreuses collections (Museum of Modern Art, New York ; Centre Pompidou, Paris). Ils ont été finalistes du concours pour le nouveau FRAC Centre en 2006 à Orléans.