Recherche avancée
Grand Avenue Viaduct, Los Angeles

Grand Avenue Viaduct, Los Angeles, 1985

Robert Irwin
  • Artiste (1928)
robertirwin.net

Artiste, écrivain et conférencier, Robert Irwin est l'initiateur avec James Turrell, Maria Nordman, Douglas Wheeler, des environnements Light and Space. Sa démarche est centrée sur l'investigation de l'expérience perceptuelle mettant en jeu la lumière, le volume, l'échelle au sein d'installations qui sont totalement déduites du site dans lesquelles elles s'inscrivent. Se fondant à la fois sur des réflexions philosophiques et phénoménologiques et sur une connaissance scientifique des effets de la perception, il réalise des œuvres qui font appel aux potentialités de la perception optique. Dépassant très vite l'esthétisme de ses premières peintures influencées par l'expressionnisme abstrait des années 1950, Irwin situe, dès les années 1960 avec ses Lates Line Paintings (1963-64), l'expérience picturale dans la distance entre le tableau et le spectateur. Les Dots Paintings (1964-66) marquent le début de sa participation au mouvement Light and Space. Les châssis incurvés qu'il utilise alors sont accrochés à distance du mur et éclairés de façon à générer l'illusion de l'intégration mur/tableau. À partir de 1970, il met en place des installations issues de l'architecture du lieu dans lequel il intervient. Des écrans de Nylon suspendus et éclairés visent, au travers de structures dématérialisées, à placer le visiteur en position de sujet « se percevant lui-même percevant ». Cette compréhension phénoménologique de l'œuvre sera théorisée dans son ouvrage Being and Cicumstances, Notes towards a Conditionnal Art (1985). Aujourd'hui, Irwin intervient dans des espaces publics en interrogeant le champ perceptif commun. L'objet unique est dépassé, et c'est dans les interactions permanentes de ces environnements complexes qu'il trouve une solution formelle, conçue comme une réponse à un contexte spatial. Chaque intervention requiert une étude approfondie du site pour en révéler la complexité et mettre à jour la multiplicité des interactions sensorielles possibles.

Robert Irwin vit et travaille à San Diego. De 1948 à 1954, il se forme à l'Otis Art Institute, au Jepson Art Institute et au Chouinard Art Institute de Los Angeles. Une rétrospective lui a été consacrée durant l'été 1994 au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. Cette exposition itinérante avait été présentée au Museum of Contemporary Art à Los Angeles en 1993 puis au K–lnisher Kunstverein à Cologne et à Madrid en 1994. Irwin enseigne dans les années 1960 à l'Université de Californie à Los Angeles, avant de parcourir le monde comme conférencier. Il est lauréat de nombreux prix dont le John Simon Guggenheim Fellowship de 1976-77 et a été le premier artiste à recevoir le prix John D. and Catherine T. MacArthur Fellowship (« Genius ») en 1984.