Recherche avancée
Die Vertikale Stadt

©François Lauginie

Die Vertikale Stadt, 1964

Klaus Gartler & Helmut Rieder
  • Architectes

En 1960, Klaus Gartler et Helmut Rieder s’inscrivent à l’école d’architecture de l’Université Technique de Graz. Celle-ci jouit à l’époque d’une réputation montante, depuis notamment que Raimund Abraham et Friedrich St. Florian (de son vrai nom Gartler, frère aîné de Klaus) l’ont marquée de leur passage. Sous l’égide d’enseignants comme Hubert Hoffmann, ancien élève du Bauhaus, Gartler & Rieder vont développer durant cinq années d’études une série de projets expérimentaux, misant sur l’étude de l’ingénierie et des technologies pour opérer une refonte radicale de l’architecture, en phase avec les rêves de mobilité et de communication qui traversent alors le débat international. Après un premier projet de « ferme modèle », inspiré de Louis Kahn, et un projet d’urbanisme horizontal marqué par la prolifération d’agrégats cellulaires (Feldkirchen, 1963), les études pour la Ville Verticale (mégastructure de 1600 mètres de haut implantée au centre d’un lac) et Campo Mondo explorent de façon visionnaire les principes d’une architecture affranchie de toute inscription et assimilée au seul ordre des flux de circulation et d’information. Ces projets seront présentés dans l’Exposition itinérante d’architecture organisée en 1965 par l’Université de Graz à Kapfenberg, puis à Linz. Cette manifestation contribuera – tout comme l’exposition Struktureller Städtebau de Bernhard Hafner à la Neue Galerie de Graz l’année suivante – à l’émergence, sinon d’une « école de Graz », du moins d’une scène expérimentale que viendront conforter à la fin des années 1960 les architectes Domenig et Huth ou la biennale internationale Trigon. Günther Feuerstein présentera également les projets de Gartler & Rieder dans l’exposition Urban Fiction, qui réunit à Vienne en 1966 les propositions les plus avant-gardistes de la scène autrichienne. Hans Hollein et Bernhard Hafner les publieront enfin dans le double numéro de Bau consacré aux « architectes visionnaires de Graz » (n°4/5 1969).

Klaus Gartler et Helmut Rieder sortent diplômés de l’Université Technique de Graz en 1965. Gartler s’engage dans une carrière universitaire, de Princeton (1969-1972) à Graz (1972-2008) et comme Senior fellow au Centre for Metropolitan Planning and Research de l’Université John Hopkings (Maryland) en 1975-1976. À Graz, il développe également une pratique d’architecte urbaniste à partir de 1974. Conseiller municipal de la ville entre 1978 et 1990, il s’attache aux questions de transport, de voierie, de traitement des eaux usées (jusqu'à sa disparition en 2016).

Helmut Rieder s’installe à Paris en 1965 puis à Orléans en 1968, où il vit aujourd’hui. Jusqu’en 1976, il travaille à la construction de l’Hôpital de la Source (en tant qu’architecte chef de projet). Il développe en 1975 un projet de maisons modulables à monter soi-même (Dominos d’Habitat) et effectue une série de voyages d’études en Californie, au Japon et au Canada (1979-1986). H. Rieder travaille depuis 1991 en tant qu’architecte indépendant.

Aurélien Vernant