Recherche avancée
Film (Hotel Wolfers)

©François Lauginie

Film (Hotel Wolfers), 2007

Dora Garcia
  • Artiste (1965)
www.doragarcia.net

Les œuvres de Dora Garcia articulent vidéo, écriture et performance. L’artiste travaille depuis ses débuts sur différentes manières d’organiser ou de mettre en scène des récits. L’artificialité l’intéresse tout particulièrement, ainsi que le basculement vers la fiction. Son univers est largement tourné vers les autres : acteurs ou spectateurs, tous issus d'une communauté aux frontières mobiles. Ses œuvres instaurent des situations dans lesquelles le spectateur est fréquemment placé, à son insu, dans la position d’un acteur pris dans le dispositif artistique. Un dispositif qui acte clairement de la triangulation artiste/œuvre/public et détermine de nouveaux possibles. Les œuvres de Dora Garcia cherchent souvent à provoquer les habitudes perceptives des spectateurs, voire à les déranger. À la manière d'un metteur en scène, l'artiste explore les ressources de la fiction : un scénario ciselé, l'insertion d'archives vidéo ou d'images photographiques sont autant de manières de capter les êtres et les émotions. Parce qu'elle peut être une hypothèse du vrai, la fiction s'approche au plus près de problématiques essentielles. Depuis 1999, Dora Garcia a en outre réalisé plusieurs travaux pour le web visibles sur doragarcia.net.

Dora Garcia est née à Valladolid, en Espagne. À la fin des années 1980 et au début des années 1990, elle suit des études d'arts plastiques à l'Université de Salamanque en Espagne puis à la Rijksakademie d'Amsterdam. Depuis 1995, elle vit et travaille à Bruxelles. Elle a participé à la Manifesta à Luxembourg en 1998, la biennale d'Istanbul en 2003, de Venise en 2007 et de Sydney en 2008, et a contribué au Skulptur Projekte à Münster en 2007 (The Beggar's Opera). Plusieurs expositions monographiques lui ont été consacrées en Europe depuis 2003. En 2007 et 2008, elle a participé à l'exposition itinérante H box avec son film Hôtel Wolfers qui fut notamment présenté au Centre Pompidou à Paris, au Mudam au Luxembourg ainsi qu’à la Tate Modern de Londres. En 2011, elle représente l’Espagne à la 54e Biennale de Venise.