Accueil/Collection/Collection Art et Architecture/Fujii/Nave of Signs, EUROPALIA 89 Japan
Recherche avancée

Hiromi Fujii

©François Lauginie

  • Nave of Signs, EUROPALIA 89 Japan, 1989
  • Esquisse
  • Dessin
  • Encre, crayon graphite et feutre sur calque
  • 21 x 23.8 cm
  • 010 018 001

Nave of Signs, EUROPALIA 89 Japan, 1989

Installation réalisée dans le cadre de l’exposition internationale Europalia Japan 89, Nave of Signs (1989) offre une parfaite démonstration de la dimension sémantique et structuraliste de l’architecture d’Hiromi Fujii. Comme l’écriture, l’architecture est un code, un mécanisme qui génère du sens et se donne à lire. Le point de départ du projet est le dessin d’un simple volume cubique sur lequel est dessinée une grille. A partir de cette configuration initiale, où l’objet se donne à lire d’un seul coup d’œil, Fujii développe des stratégies pour impliquer le « visiteur lecteur » dans un processus de transformation des formes selon une mécanique de déconstruction. La grille qui recouvrait le cube est présente sur les fragments du cube qui résultent de son éclatement ; mais elle apparaît comme inversée par rapport à son état initial, les pleins étant devenus des vides et inversement. L’objet produit présente toujours les « traces » de son état antérieur. Et c’est dans la perception de cette différence, dans cette « stratification spatiale », pour reprendre les termes de Fujii, entre état perçu et reconstruction mentale, que le visiteur pourra requalifier sémantiquement l’objet qui lui est présenté. A la différence des œuvres minimalistes pour lesquelles l’expérience perceptuelle constituait une fin en soi, il s’agit bien dans cette installation de percevoir un signe, une forme originaire que la fragmentation du regard permet de reconstruire dans le jeu des différences.

Inventaire / diaporama [14]