Recherche avancée
Alice House

©Philippe Magnon

Alice House, 1999

Didier Faustino
  • Architecte (1968)
www.mesarchitecture.com

La pratique architecturale et artistique de Didier Faustino se définit avant tout par la pluralité des approches qui expérimentent les rapports complexes d’interaction liant le corps à l’espace. Projets d’habitats, vidéos, performances, installations, design, scénographies, écriture, conférences, constituent autant de moyens d’agir et de faire réagir au travers de productions qui éradiquent toute solution conformiste pour, au contraire, engager des réponses plus radicales et troublantes, favorisant chacune une « instabilité visuelle et physique » de l’usager dans sa perception de l’espace. Intégrant le « dysfonctionnement comme vecteur de production de l’espace », Faustino ne définit pas l’architecture par ses composantes géométriques mais sensibles : l’architecture naît de l’expérience risquée que l’on peut en faire et engage l’usager dans une authentique conscience « d'être dans l'architecture ». Interface active entre le corps et l’environnement dans lequel elle s’inscrit, l’architecture émane désormais de notions liées à la temporalité, au désir, à l’ambiguïté, à l’érotisme, à la découverte, à l’imprévu, à l‘aléatoire, au dégradable. Ses réalisations – ensemble mobilier Les liaisons dangereuses, équipement culturel La capitainerie à  Lyon, pavillon de thé en Corée, Pavillon Seroussi, Unité Mobile d’Aménagement Fluvial pour les Docks de Lyon mais aussi Concrete Island dans le cadre du concours pour les Voies Navigables de France – expriment ce dialogue permanent qu’il établit entre art et architecture et montrent comment les espaces, les bâtiments et les objets sont des interfaces entre l'individuel et le collectif.

Diplômé de l’École d’architecture de Paris Villemin (1995), Didier Faustino (1968) a fondé à Paris le Laboratoire d’Architectures Performances et Sabotages (LAPS) en 1996, puis l’atelier pluridisciplinaire Le Fauteuil vert en 1997, la revue d’esthétique Numeromagazine à Lisbonne en 1998, et enfin le Bureau des Mesarchitectures avec Pascal Mazoyer à Paris en 2001. L’agence de Faustino est lauréate des nouveaux albums des jeunes architectes 2001-2002 ; il a également remporté le prix de l’art contemporain « Premio Tabaqueira » à Lisbonne en 2001 et participé depuis, en tant qu’artiste, architecte ou commissaire d’expositions, à de très nombreux événements en France et à l’étranger. En 2009, il participe à la création d’EVENTO (biennale d’art de Bordeaux) en qualité de commissaire général.