Accueil/Collection/Collection Art et Architecture/EZCT Architecture & Design Research
Recherche avancée
Algorithmic Design for the Non Standard Architectures Exhibition Set

©François Lauginie

Algorithmic Design for the Non Standard Architectures Exhibition Set, 2003-2004

EZCT Architecture & Design Research
  • Architectes
www.ezct.net

EZCT Architecture & Design Research interroge l’imbrication des sciences et des technologies dans le domaine de l’architecture. L’agence travaille sur les possibilités offertes par les logiciels informatiques, élaborant parallèlement une véritable cartographie des technologies software et hardware. Ce travail nécessite une pratique constante mais aussi une compréhension de la révolution numérique comme révolution linguistique et in fine anthropologique. EZCT fait ainsi appel à des environnements ou langages, tels que Python ou mathematica pour traduire, analyser et simuler le réel, sans pour autant aboutir à un réalisme stylistique. Selon EZCT, l’association entre sciences mathématiques et biologiques permet d’entrevoir d’autres possibilités de conception qui pourraient échapper aux créateurs par la mise au point d’algorithmes et de systèmes génératifs. EZCT interroge les nouvelles technologies en mettant l’accent sur les conditions de fabrication dont l’objet est la résultante littérale. Les prototypes réalisés à travers des machines à commande numérique sont ainsi l’exacte découpe des algorithmes. L’objet n’est que la visualisation de ses conditions de fabrication, juste la « révélation » du processus industriel.

EZCT Architecture & Design Research (easy city, ou « ville facile ») a été créé en 2000 par Philippe Morel (1973), Jelle Feringa (1978) et Félix Agid (1979). L’agence a réalisé la scénographie de l’exposition Architectures non standard (Centre Pompidou,  2003) et a participé à plusieurs expositions importantes (Performative Architecture, Technical University de Delft, 2004 ; ArchiLab 2004, ScriptedByPurpose, Philadelphie 2007 ; Centre Pompidou, 2012…). En 2007, EZCT a été désigné co-lauréat, avec lab/DORA, pour leur proposition lors du concours lancé par la collectionneuse Nathalie Seroussi pour la réalisation d’un pavillon dans l’ancienne propriété d’André Bloc. Commissaire de l’exposition L’Architecture au-delà des formes : le tournant computationnel (Maison de l’architecture et de la ville de Marseille, 2007), auteur de nombreux essais, Philippe Morel codirige avec Christian Girard le programme Digital Knowledge à l’ENSA Paris-Malaquais depuis 2010 et donne de nombreuses conférences à travers le monde. Après l’Architectural Association et le Berlage Institute, il enseigne depuis 2012 à la UCL Bartlett School of Architecture.