David Georges Emmerich

Structures autotendantes

En 1958, Emmerich conçoit à partir d'un jeu de mikado le principe des Structures Autotendantes, où l'équilibre entre traction et compression aboutit à une construction stable et indéformable. Cet assemblage de chaînettes et bâtonnets, qui constituent les barres et tirants, définit une configuration polyédrique où les éléments sont solidarisés les uns aux autres. Les Structures Autotendantes sont des systèmes modulaires ; elles participent d'un « jeu d'entassement ou de dispersion libre, un jeu de mouvement et de croissance, dont la richesse morphologique, inhérente aux structures naturelles, est pratiquement inépuisable » (Emmerich). Sans fondation et temporaire, l’autotendant peut constituer la charpente d’un habitat ou la structure primaire d’un ensemble d’habitacles modulaires. Les techniques d'assemblage préconisées par Emmerich, la standardisation et la répétition des éléments doivent aussi permettre le « développement de l'autoconstruction en tant que loisir constructif et personnalisé », et rendre à chacun le droit de construire dans un système bon marché et démocratique.

Empilement pseudo tétra-tétra tronqué 1958-1960 996 03 25
Mât pénétré 4B hexoïde 1958-1960 996 08 22
Dodécaèdre tronqué 31010 1958-1960 996 08 23
Mât pénètré 3B hexoïde 1958-1960 996 09 22
Empilement autotendant à barres orthogonales dans un réseau icosaèdrique tendu 1981 Congrès de l'IUA, Palais de la Culture et des Sciences, Varsovie 996 01 27
Structure autotendante s. d. 996 01 20
Antiprisme ou antipyramide triangulaire s. d. 996 01 21
Mât pénétré 8B hexoïde s. d. 996 01 22
Dodécaèdre 555 s. d. 996 01 23
Prisme dodécagonal 4412 s. d. 996 01 24
Empilement autotendant tétrakaïdéca élagué prismatique s. d. 996 01 25
Pénétration octogonale s. d. 996 01 26
Tore hélicoïdal s. d. 996 01 29
Trame double nappe planaire formée par un assemblage de tétraèdres. Station spatiale s. d. 996 01 30
Couverture d'un prisme hexagonal autotendant par une membrane s. d. 996 01 34
Calotte formée par tressage de huit rubans formant un parcours Hamiltonien s. d. 996 01 35
Antipyramide carrée s. d. 996 02 21
Mât antiprismatique 3B racémique s. d. 996 02 22
Petit rhombicubocta 3444 s. d. 996 02 23
Réseau entrelacé 6.3B n°21 s. d. 996 02 24
Tétraèdre formé de six cables mis en tension s. d. 996 02 30
Couverture d'un prisme octogonal autotendant par un membrane s. d. 996 02 34
Structure autotendante s. d. 996 03 20
Antiprisme ou antipyramide triangulaire s. d. 996 03 21
Mât antiprismatique 3B monogyre s. d. 996 03 22
Hyper octodecaèdre tronqué s. d. 996 03 23
Réseau entrelacé 4.4 +B n°47 s. d. 996 03 24
Structure autotendante s. d. 996 04 20
Hélice carrée C-4 s. d. 996 04 21
Mât prismatique 4B monogyre s. d. 996 04 22
Icosidodécaèdre 3535 s. d. 996 04 23
Réseau entrelacé 4-4B n°46 s. d. 996 04 24
Structure autotendante s. d. 996 05 20
Hélice pentagonale C-6 s. d. 996 05 21
Mât entrelacé 15B delta-octogonal s. d. 996 05 22
Cube adouci 33334 s. d. 996 05 23
Réseau entrelacé 6-3B n°19 s. d. 996 05 24
Structure autotendante s. d. 996 06 20
Mât entrelacé 9B delto-octogonal s. d. 996 06 22
Réseau entrelacé 4-4B + n°48 s. d. 996 06 24
Structure autotendante s. d. 996 07 20
Antiprisme carré s. d. 996 07 21
Mât pénétré 3B rhomboïde s. d. 996 07 22
Hyper grand rhombicubocta s. d. 996 07 23
Prisme décagonal 4410 s. d. 996 07 24
Stella octangula tronquée s. d. 996 08 21
Anneau octogonal s. d. 996 08 24
Icosaèdre 33333 s. d. 996 09 21
Tétrakaïdécaèdre 466 s. d. 996 09 23
Structure autotendante s. d. 996 09 24
Tétrakaïdécaèdre 466 s. d. 996 10 21
Mât prismatique 4B racémique s. d. 996 10 22
Stella octangula tronquée s. d. 996 11 21
Mât entrelacé 12B delto-octogonal s. d. 996 11 22
Tétrakaïdécaèdre 466 s. d. 996 11 23
Hélice hexagonale C6 s. d. 996 12 21
Structure autotendante s. d. 996 12 22
Structure autotendante s. d. 996 12 23
Hélice triangulaire C-3 s. d. 996 13 21
Tétrakaïdécaèdre 466 s. d. 996 13 23
Antiprisme pentagonal s. d. 996 14 21
Grand rhombicosidodéca 4610 s. d. 996 14 23
Interpénétration d'antipyramides carrées s. d. 996 15 21
Structure autotendante s. d. 996 16 21
Interpénétration d'antipyramides carrées s. d. 996 17 21
Antiprisme hexagonal s. d. 996 18 21
Structure autotendante s. d. 996 19 21
Toupie octogonale s. d. 996 20 21
Toupie hexagonale s. d. 996 21 21
Tétraèdre tronqué 336 s. d. 996 22 21
Interpénétration d'antipyramides pentagonales s. d. 996 23 21
Prisme hexagonal s. d. 996 24 21
Toupie décagonale s. d. 996 25 21
Structure autotendante s. d. 996 26 21
Structure autotendante s. d. 996 27 21
Structure autotendante s. d. 996 28 21
Interpénétration d'antipyramides carrées s. d. 996 29 21
Anneau hexagonal s. d. 996 30 21
Pénétration carrée 2 x 4 B s. d. 996 31 21
Interpénétration d'antipyramides pentagonales s. d. 996 32 21
Hyper tétraèdre tronqué s. d. 996 33 21
Cube tronqué 388 s. d. 996 34 21
Anneau carré s. d. 996 35 21
Mâts entrelacés s. d. Mât entrelacé 15B delta octogonal, mât pénétré 5B hexoïde, mât entrelacé 12B octogonal, mât pénétré 3B hexoïde, mât pénétré 6B hexoïde, mât entrelacé 9B delta octogonal, mât pénétré 4B hexoïde, mât pénétré 8B hexoïde 996 01 01
Mâts autotendants s. d. 996 01 02
Mâts autotendants entrelacés s. d. Mât compensé 6B + mât autotendant entrelacé hélicoïdal pentagonal + isododécaèdre 3535 (polyèdre semi-régulier) + cube adouci 33334 (polyèdre isocèle) 996 02 01
Mâts autotendants s. d. 996 02 02
Structures autotendantes s. d. 996 02 17
Mât prismatique 4B racémique, mât prismatique 4B monogyre, mât pénétré 3 B Rhomboïde, mât anti-prismatique 3B racémique, mât anti-prismatique 5B racémique, mât pénétré 4 B Rhomboïde, mât anti-prismatique 3B monogyre, mât anti-prismatique 5B monogyre, mât s. d. 996 03 01
Schémas mâts autotendants s. d. 996 03 02
partager sur ou