Recherche avancée

David Georges Emmerich

©Philippe Magnon

  • Empilement pseudo tétra-tétra tronqué, 1958-1960
  • Maquette
  • Bois, métal
  • 42.5 x 55 x 55 cm
  • 996 03 25

Structures autotendantes

En 1958, Emmerich conçoit à partir d'un jeu de mikado le principe des Structures Autotendantes, où l'équilibre entre traction et compression aboutit à une construction stable et indéformable. Cet assemblage de chaînettes et bâtonnets, qui constituent les barres et tirants, définit une configuration polyédrique où les éléments sont solidarisés les uns aux autres. Les Structures Autotendantes sont des systèmes modulaires ; elles participent d'un « jeu d'entassement ou de dispersion libre, un jeu de mouvement et de croissance, dont la richesse morphologique, inhérente aux structures naturelles, est pratiquement inépuisable » (Emmerich). Sans fondation et temporaire, l’autotendant peut constituer la charpente d’un habitat ou la structure primaire d’un ensemble d’habitacles modulaires. Les techniques d'assemblage préconisées par Emmerich, la standardisation et la répétition des éléments doivent aussi permettre le « développement de l'autoconstruction en tant que loisir constructif et personnalisé », et rendre à chacun le droit de construire dans un système bon marché et démocratique.

Inventaire / diaporama [101]