Recherche avancée
Tokyo International Forum

©Philippe Magnon

Tokyo International Forum, 1989

Neil Denari
  • Architecte (1957)
www.nmda-inc.com

Révélé en 1989 par son projet pour le Tokyo international Forum, Neil M. Denari est l'un des principaux représentants d'une architecture parfois appelée « machine architecture » ou high tech. Une poétique de l’acier trempé se dégage des projets de l’architecte, qui puise ses sources dans les nouveaux procédés de fabrication industrielle et les nouveaux matériaux : enveloppes métalliques, surfaces vitrées, structures apparentes, rampes, complexité de l’organisation… Autant d’éléments caractéristiques du vocabulaire déployé par Denari dans des projets aux programmes souvent très contraignants. Pour le HL 23 (New York, 2010 – en cours), il répond à l’étroitesse du site d’implantation par une construction qui s’élargit à mesure qu’elle s’élève en surplomb au-dessus du parc de la High Line. L’homogénéité de l’enveloppe en métal et en verre contraste avec l’hétérogénéité organisationnelle de chaque appartement. Denari développe également une importante réflexion sur l’image, marquée par le situationnisme et des penseurs comme Heidegger, Baudrillard ou Virilio. Dans un premier temps réalisé à la main et aujourd’hui assisté par ordinateur, son dessin véhicule la froideur paradoxalement expressionniste de la machine. L’étrangeté surréaliste qui s’en exhale est d’autant plus mystérieuse qu’elle émerge de la rigueur millimétrique, de l’objectivité et en fin de compte de l’hyperréalisme de la représentation.

Après avoir étudié l’architecture à la Houston University (1980) et à Harvard (1982), Neil M. Denari travaille à Paris au département graphique de l’Aérospatiale, section hélicoptère. Il s’installe en 1983 à New York et rejoint l’agence James Stewart Polshek and Partners. En 1988, il crée Co-Tex Architecture à Los Angeles, qui deviendra Neil M. Denari Architects (NMDA). Auteur de plusieurs ouvrages (Interrupted Projections, 1996 ; Gyroscopic Horizons, 1999), il multiplie les enseignements (UCLA, Columbia University, Princeton University) et intervient en tant que professeur invité à la Harvard GSD depuis 2010. Aujourd’hui, Denari multiplie les réalisations à travers le monde, notamment au Japon, où il est l’auteur de plusieurs projets pour Mitsubishi (MTFG, 2004-2007).